L' influence du comportement du poulet de chair sur les troubles locomoteurs

par Dorothée Bizeray

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Jean-Michel Faure.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les troubles locomoteurs d'origine multifactorielle posent un important problème de santé dans les élevages de poulets de chair à croissance rapide. Ils sont en partie dus à un manque d'activité physique. Le but de cette thèse est de stimuler la locomotion des poulets pour réduire les boiteries. Une première analyse détaillée du comportement montre que les déplacements du jeune poussin sont surtout reliés à l'exploration et ceux des poulets plus âgés à la prise d'aliment. Plusieurs aménagements et modes d'élevage sont testés. Placer des barrières entre la mangeoire et l'abreuvoir stimule le perchage et ajouter du sable stimule l'activité exploratoire, mais cela ne réduit pas les boiteries. Présenter alternativement durant les premiers jours d'élevage un aliment bien équilibré et un aliment pauvre en lysine augmente le niveau d'activité et réduit les boiteries. Introduire des changements d'aliments stimule l'activité et semble être une voie intéressante de prévention des boiteries.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 297 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 244 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/117
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.