Analyse multiéchelle d'images radar : application au filtrage, à la classfication et à la fusion d'images radar en optique

par Samuel Foucher

Thèse de doctorat en Traitement du signal

Sous la direction de Jean-Marc Boucher.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 en cotutelle avec Sherbrooke .


  • Résumé

    Les images radar sont perturbées par un bruit multiplicatif (chatoiement)réduisant sensiblement la résolution radiométrique des cibles homogènes étendues. Le but de cette thèse est d'étudier l'apport de l'analyse multiéchelle, plus particulièrement de la transformée en ondelettes, dans le problème de la réduction du chatoiement et de la classification non dirigée des images radar. Dans le cadre de la transformée en ondelettes stationnaire, garantissant l'invariance par translation de la représentation, les techniques usuelles de filtrage adaptatif sont étendues au domaine multiéchelle. Nous proposons de prendre en compte les spécificités statistiques de l'image radar (modèle multiplicatif, loi K) afin de séparer les coefficients d'ondelettes engendrés par le bruit seul de ceux engendrés par les structures significatives de l'image. Le système de distribution de Pearson est appliqué afin de modéliser la distribution de probabilités des coefficients d'ondelettes. Lorsque l'intensité observée obéit à une loi K, le système de Pearson conduit à une loi type IV (loi béta complexe). Le type IV de Pearson ets mis en oeuvre dans une pondération de type MAP (maximum à postériori). L'influence de la corrélation du chatoiement sur les moments d'ordre supérieur est ensuite évaluée quantitativement à partir d'une modélisation MA (Moving average) de l'image radar corrélée. Les résultats obtenus sur un ensemble d'images artificielles montrent que l'approche multiéchelle permet d'atteindre un meilleur compromis entre préservation des détails et lissage des régions homogènes par rapport aux méthodes de filtrage traditionnelles. En classification, la représentation multiéchelle permet de faire fluctuer le compromis précision spatiale/incertitude radiométrique. La théorie des croyances fournit un cadre théorique afin de manipuler les notions d'incertitude et d'imprécision.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 155 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/69

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Moyens Informatiques et Multimédia. Information.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-2001-FOU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.