Les assemblages lithiques des groupes néolithiques sur le massif armoricain et ses marges

par Jean-Noël Guyodo

Thèse de doctorat en Archéologie. Archéométrie

Sous la direction de Jean-Laurent Monnier.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les assemblages lithiques exploités dans ce propos proviennent d'une trentaine de sites datés du Néolithique ainsi que du Campaniforme, soit entre le début du Vème et la fin du IIIème millénaire avant J. -C. Ces gisements sont localisés sur l'ensemble du Massif armoricain, soit entre le Cotentin au nord et la Vendée au sud. La faible représentativité des ressources siliceuses sur ce vaste ensemble géologique est un des principaux problèmes pour les groupes de la fin de la Préhistoire abordés. L'examen comparé des chaînes opératoires, produits et pièces retouchées en diverses matières premières locales, régionales ou extra-régionales permet la mise en évidence de changements de stratégie d'approvisionnement et de comportement technique vis-à-vis des matières premières engagées. L'étude comparée des ensembles permet enfin de cerner plus précisément les traditions culturelles ainsi que les contacts entre les différents groupes occupant le nord-ouest de la France.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 331 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 281 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/155

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 REN1 0111
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.