Mise en évidence de certaines protéines radio-induites : : implication potentielle dans la radioprotection cellulaire

par Florence Legue

Thèse de doctorat en Biologie

Sous la direction de Christian Chenal.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    La réponse cellulaire à l'irradiation implique une multitude d'évènements contrôlant l'expression de nombreux gènes impliqués notamment dans la radiosensibilité. Nous avons recherché sur des modèles de radiosensibilité différente, des gènes dont l'expression était modifiée par l'irradiation dans le but d'identifier des marqueurs de la radiorésistance. Ainsi, chez l'animal l'IL-6 est induit in vitro par une irradiation dans un modèle radiorésistant (cellules de Sertoli), selon un mécanisme transcriptionnel. L'IL-6 a de plus, un effet radioprotecteur in vivo au niveau testiculaire, chez la souris. Nous avons aussi étudié l'implication d'un inhibiteur de l'apoptose, la survivine, dans la radiorésistance. La survivine semble être un marqueur de la radiorésistance de certaine cellules saines. La transcription de ce gène est aussi radio-induite dans certaines lignées tumorales humaines. L'identification de la survivine comme marqueur potentiel de la radiorésistance et son expression fortement spécifique dans les cellules tumorales désignent cette molécule comme une cible thérapeutique possible dans les traitements du cancer.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 213 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 252 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.