Contribution à l'étude de la structure interne des planètes telluriques

par Julie Castillo

Thèse de doctorat en Sciences de la Terre

Sous la direction de Antoine Mocquet.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Deux méthodes géophysiques sont mises en œuvre pour l'étude de la structure interne des planètes telluriques. D'une part, ce travail propose de reconsidérer l'analyse des enregistrements sismologiques large-bande dans la gamme de fréquence 0. 1-1 Hz pour laquelle les phases générées sur les interfaces ont leur signature optimale, et le bruit microsismique une amplitude maximale. Des méthodes d'analyse ont été développées afin d'extraire le signal pertinent à cette étude. Le profil de vitesse obtenu entre 300 et 900 km de profondeur à l'échelle globale, se révèle beaucoup plus complexe que ceux obtenus pour d'autres gammes de fréquence. L'autre application concerne la caractérisation de la structure interne des satellites de glace à l'aide de mesures géodésiques par la modélisation des nombres de Love. Les résultats permettent de définir la précision minimale nécessaire pour la détermination des mesures géodésiques envisageables dans le cadre de la mission Europa Orbiter.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 267 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 650 réf

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/110

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 REN1 0083
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.