Sous-oxydes ternaires et quaternaires originaux à clusters et chaînes infinies de molybdène : : synthèses, structures cristallines et électroniques, propriétés physiques

par Nicolas Barrier

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Patrick Gougeon.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Les premiers composés ont été synthétisés par électrocristallisation en bain de sels fondus. Ba8/7Mo8O16 est un composé dont la structure cristalline dérive de celle de la hollandite, comporte des clusters Mo3 et Mo4 et présente une modulation incommensurable. Cette phase quadratique présente également une transition de phase et devient triclinique en dessous de 600ʿC. NdMo7,7O14 et PrMo7,6O14 sont des composés isostructuraux à LaMo7,7O14 avec des clusters octaédriques Mo6, une fois et deux fois capés Mo7et Mo8. Les autres composés ont été obtenus par réaction solide-solide à haute température. MgNd11Mo13O36 et Ca7Pr10Mo19O46 sont deux composés dont les structures cristallines sont caractérisées par des clusters isolés de grandes nucléarités, Mo13 et Mo19. Le type structural comporte des chaînes infinies d'octaèdres ainsi que des clusters rectangulaires Mo4 caractérisés par deux liaisons triples Mo-Mo. Mn2,4Mo6O9 présente une structure cristalline particulièrement originale qui repose sur des double-chaînes d'octaèdres Mo6 inédites. Cette nouvelle phase orthorhombique est également caractérisée par une modulation tridirectionnelle.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 243 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 121 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/128
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.