Elimination du sulfure d'hydrogène par des tissus de charbon actif. Application au traitement d'air dans des locaux confinés

par Stéphanie Marsteau

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Alain Laplanche.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .


  • Résumé

    Ce travail a consisté à étudier l'élimination du sulfure d'hydrogène (H2S) par des tissus de charbon actif. Cette recherche se décompose en deux phases : La première, menée au laboratoire, visait l'acquisition de données relatives à la cinétique de disparition de H2S sur les tissus de charbon actif. L'étude de différents paramètres (atmosphère, humidité), en réacteur discontinu, a permis de mieux comprendre le mécanisme d'oxydation et de définir un modèle cinétique adapté à nos résultats. Un procédé de traitement d'air en semi-continu est testé, le tissu étant utilisé comme paroi pour isoler une zone polluée. Un travail sur un pilote en continu complète cette étude et permet de définir les paramètres de fonctionnement pour un prototype pouvant traiter 300 m3. H-1 d'air pollué par H2S. La seconde phase consiste à valider sur site les résultats obtenus au laboratoire en semi-continu et en continu. L'ensemble de ce travail a permis d'acquérir les bases pour le dimensionnement d'une unité de filtration en continu et de mettre en évidence le rôle majeur de l'humidité sur l'efficacité du procédé.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 150 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : 45 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA Rennes 2001/71
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.