Emission de composes azotes dans les atmospheres de batiments d'elevage porcin : bilan et traitement

par DOMINIQUE FITARANT

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Jean Morvan.

Soutenue en 2001

à Rennes 1 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La volatilisation d'elements azotes issus des dejections porcines engendre, dans les regions d'elevage intensif, d'importantes emissions polluantes d'ammoniac a l'atmosphere, accompagnees de nuisances olfactives. Ce travail de recherche s'est concentre sur les emissions au niveau des batiments d'elevage et de stockage. La premiere partie presente les flux gazeux azotes et determine la perte d'azote (nh 3 et n 2o) vers l'atmosphere. L'experience est realisee dans une porcherie experimentale utilisant une gestion du lisier par vidange et tamisage quotidien. La phase liquide, apres un stockage mettant en uvre une aeration partielle, peut etre utilisee comme fertilisant ; la phase solide est valorisee par compostage. L'etablissement de la banque de donnees sur les flux d'ammoniac et de protoxyde d'azote permet de conclure que 22% de l'azote des dejections se volatilise au niveau des batiments d'elevage et 7% lors du traitement et stockage des sous-produits. L'ensemble des essais realises valide le procede de gestion appele lisier frais. Cette technique est respectueuse de l'environnement (jusqu'a 50% de reduction des emissions d'ammoniac et limitation des nuisances olfactives). De plus, elle repond aux exigences de bien-etre de l'animal. Dans un second temps, un procede de traitement des amines cycliques (indole et scatole, aux seuils olfactifs tres faibles) est etudie. Il utilise la diffusion d'ozone (oxydant puissant) sous les caillebotis, dans une porcherie stockant les dejections dans les prefosses. La comparaison des parametres physico-chimiques entre une salle traitee et une salle temoin indique une reduction de 60 a 100% des amines suivies. Les resultats du jury olfactif montrent que l'ozone, en oxydant des molecules

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 p.
  • Annexes : 234 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rennes I. Service commun de la documentation. Section sciences et philosophie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TA RENNES 2001/26
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.