Des ciels et des hommes : contribution polynésianiste à une anthropologie historique de l'imaginaire et des mythes astraux

par Louis Cruchet

Thèse de doctorat en Anthropologie historique

Sous la direction de Serge Dunis et de Ben R. Finney.

Soutenue en 2001

à Polynésie française .


  • Résumé

    Pour nous, la langue astronomique n'aura pas été qu'une grammaire des signes, mais, d'une part, elle a fait l'objet d'une appropriation historique des mythes fondateurs et, d'autre part, sa mythopoi͏̈étique a bénéficié de l'histoire, par le langage élaboré des astres renvoyant aux codes sociaux et aux symboles hérités des récits mytho-historiques. Ce qui signifie que l'imaginaire astral fait apparaître certaines conditions à la production de sens : si un symbole (astral) peut renvoyer à un signe (astrologique), tous les deux (symbole astral et signe astrologique) peuvent être les signifiants d'un ou plusieurs signifiés imaginaires. En d'autres termes, si la langue astronomique est un signifiant, en tant que langue sémiologique, elle peut exercer une interaction entre deux signifiés, l'un "réel", l'autre "symbolique". En effet, dans notre première partie nous montrons combien réel et symbolique, en tant que cadres idéel et matériel des représentations cosmologiques, sont autant l'un que l'autre des producteurs de sens. Dans notre essai, en seconde partie, nous expliquons comment histoire et anthropologie s'accordent sur la question de ces cadres de production cosmologique. C'est, nous semble-t-il, grâce au double regard jeté à la fois sur le ciel de l'Occident, hérité de l'Orient, et sur celui de la Polynésie que nous avons pu dégager une anthropologie historique de l'imaginaire et des mytes astraux.

  • Titre traduit

    Skies and men : a polynesianist contribution to a historical anthropology of imaginary and astral myths


  • Résumé

    To our mind, astronomical language won't have been a sign grammar only, on the one hand it has enabled a historical appropriation of founding myths and on the other its mythopoiethics has benefited from history thanks to the stars elaborate language referring to the social codes and to the inherited symbols of mythical historical narratives. This means that astral imaginary brings to light some conditions to generate meaning : if a symbol (astral) can refer to a sign (astrological), both (astral symbol and astroligical sign) could be the signifiers of some or several imaginary signifields. In other words, if astronomical language is a signigfier it may, as a semiological language, exert an interaction between two signifieds, a "real" and a "symbolical" one. In fact, we show in our first part how "real" and "symbolical", as abstract and material frames of cosmological representations, are equally meaning generators. In the second part of our essay, we explain how History and Anthropology agree upon the matter of cosmological production frames. If we managed to bring out a historical anthropology of astral imagninary and myths, we possibly owe it to the twofold glance cast into the sky in the Western world and in Polynesia at once.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (563 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 537-552. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de la Polynésie française. Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2001 CRU

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.