Biocapteurs pour le contrôle da la qualité des vins

par Alina Mihaela Avramescu

Thèse de doctorat en Sciences. Spécialité chimie

Sous la direction de Jean-Louis Marty et de Vasile Magearu.

Soutenue en 2001

à Perpignan .


  • Résumé

    This PhD Thèsis presents the development and characterisation of enzyme sensors for the détection of L-lactic acid, D-lactic acid and acetaldehyde, three compounds that are very important for the quality of wines. The sensors exploit the association between the specifity of NAD+-dependent dehydrogenases and the sensivity of electrochemical (amperometric) detection. Substarte determination is achieved through the measurement of the quantity of reduced cofactor (reduced nicotinamide adeninedinucleotide or NADH), which is formed in the enzymatic reaction. NADH is detected by constant potential oxydation at the surface of screen-printed carbon electrodes modified with an electron transfer mediator, Meldola Blue. This approch has allowed to perform - after optimising the working conditions - direct, sensitive, reliable and interference free measurements in real samples of wine.


  • Résumé

    L'objectif de cette est la mise au point de méthodes d'analyse à base de capteurs enzymatiques spécifiques, rapides, précis et nécessitant un minimum d'apareillage, caractérisées par un cout d'analyse réduit et une application directe pour le contrôle de la qualité des vins. Los biocapteurs proposés pour la détermination des acides D-lactique, L-lactique et de l'acétaldéhyde, sont basés sur la spécificité des deshydrogénases NAD+-dépendantes combinée à la sensibilité de la détection par ampérométrie ou par chronoampérométrie. Les traducteurs physiques utilisés sont des électrodes en graphite fabriquées par sérigraphie, cette configuration permettant un haut degré de flexibilité dans la réalisation des capteurs, ainsi que l'inclusion de divers médiateurs électrochimiques dans le matériaux de l'électrode. Les biocapteurs ont été développés comme des systèmes à usage unique pour des déterminations dans des petits volumes de liquide et ils ont été optimisés pour l'obtention de performances maximales avec des quantités réduites d'élements biocatalytiques. Suivant leur caractérisation, les capteurs enzymatiques ont été appliqués à l'analyse des vins, les résultats étant comparés avec ceux obtenus par les méthodes enzymatiques correspondantes préconisés par l'Organisation Internationale de la Vigne et du Vin. Afin d'évaluer les résultats obtenus, les performances des capterus développés ont été discutées par rapport à celles de capteurs similaires décrits dans la littérature et des méthodes enzymatiques standard.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. : p. 197-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Perpignan Via Domitia. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2001 AVR
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.