Les "comedias" d'Agustín Moreto : l'illusion maîtrisée au service d'une vérité

par Marielle Nicolas

Thèse de doctorat en Espagnol

Sous la direction de Mireille Coulon.

Soutenue en 2001

à Pau .


  • Résumé

    Reposant sur un "corpus" de 25 "comedias" de Moreto, dramaturge espagnol du XVIIème siècle, l'analyse des textes se propose de mettre au jour les mécanismes de la création de l'illusion. L'espace, tant scénique que dramatique, est l'élément premier dans sa fabrication, à l'intérieur du genre comme dans le jeu entre apparences et réalité. La question du pouvoir, enfin, jouant du masque et du mensonge, se dégage comme un axe majeur des pièces étudiées. Dans un tel cadre, Moreto envisage le mensonge non comme un recours malhonnête pour duper son prochain, mais au rebours comme une école de découverte de la vérité, ce qui débouche sur une distanciation ironique des lois du genre et amorce une réflexion méta-théâtrale : en dernière instance celui qui "desengaña engañando" n'est autre que le dramaturge lui-même, lequel dénonce les manipulations et pourtant oriente la signification de ses pièces vers une défense permanente de Philippe IV, en butte à force critiques et complots.

  • Titre traduit

    Moreto's "comedias" : the dramatist craftsmanship leaning towards his own idea of the truth


  • Résumé

    Based on 25 plays written by Moreto, a Spanish playwright of the XVIIth century, this study of texts sets up the creation of illusion mechanisms. Space, both scenic and dramatic, constitutes the first element in this construction, but illusion also lays between appearances and reality. The notion of power, connected with masks and lies, raises as the third main axis in the considered plays. Moreto envisages lying not like a nasty intention to fool other people but, on the contrary, like a way to have access to the truth. Such a viewpoint comes out to an ironic distance with the dramatic plays and to the consciousness of the playwriting mechanisms. Lastly, the dramatist is the one who "desengaña engañando", and though he reveals many kinds of manipulations, he gives a special signification to his plays in order to defend his king Philip IV from critics and conspiracies.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 438 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 396-438

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1068+1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.