Le roman tauromachique espagnol des années 1950-1960 : Ángel María de Lera, Javier Martínez de Bedoya, Elena Quiroga

par Marie-Madeleine Demoor

Thèse de doctorat en Études ibériques et ibéro-américaines

Sous la direction de Christian Manso.

Soutenue en 2001

à Pau .


  • Résumé

    La corrida occupe à maints égards une place singulière dans la production littéraire de la poésie, de l'essai et du roman. L'étude réalisée, limitée au seul genre romanesque, a tenté de mettre en lumière la caractéristique du roman tauromachique espagnol des années 50 ; elle s'est surtout attachée à cerner au plus près les " figuras " de l'époque mais aussi à définir l'évolution du spectacle tauromachique qui est indissociable du contexte socio-économique compte tenu de la corrélation évidente existant entre ce dernier et le pouvoir politique franquiste. Ce constat étant fait, il semblait pertinent de délimiter le contexte littéraire dans lequel s'inscrivaient les trois œuvres retenues, puis de mettre en relief leurs traits saillants. Cette première étape achevée, l'analyse du " diestro ", personnage central du roman tauromachique, a constitué une étape décisive dans l'aboutissement de cette étude. Sa comparaison avec le héros romantique qui a servi de modèle à de nombreux auteurs de romans tauromachiques antérieurs aux années 50, a apporté la preuve irrécusable que le " torero " ne s'apparentait plus à l'archétype traditionnel et que sa trajectoire vitale était empreinte de crises existentielles, lesquelles n'étaient point étrangères à l'évolution du spectacle de la corrida, à son processus de " dégradation ". Inévitablement liée au contexte socio-économique et portant les stigmates de la guerre civile espagnole, la corrida qui inspire le roman tauromachique espagnol des années 50, met en exergue la rupture qui est manifeste avec le roman tauromachique traditionnel qui privilégiait le caractère mythique de la corrida et du " matador ".

  • Titre traduit

    ˜The œspanish bullfighting novel of the 1950's : Ángel María de Lera, Javier Martínez de Bedoya, Elena Quiroga


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 354 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 339-350. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Pau et des Pays de l'Adour. Service Commun de la Documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : ULT 1063+1

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.