Mise en évidence d'interactions spécifiques entre des glycoprotéines naturelles, l'alpha-foetoprotéine ou l'alpha-1 acide glycoprotéine, et ccr5 exprime à la membrane de macrophages humains en culture primaire

par Aurélie Atemezem Guimfack

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Liliane Gattegno.

Soutenue en 2001

à Paris 13 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'αfoetoproteine (afp) est produite par le fœtus pendant l'ontogenèse et le foie pendant des régénérations actives. L'-1 acide glycoprotéine (AGP), principalement synthétisée par le foie, a un taux très élevé lors de la phase aigue des infections. Ces deux glycoprotéines naturelles du sérum humain ont un rôle physiologique partiellement défini. Dans notre laboratoire, nous avons démontré que ces glycoprotéines inhibent in vitro l'infection par VIH-1 de macrophages dérivés des monocytes humains en culture (mdm). Le but de notre étude a été de déterminer les mécanismes possibles d'inhibition de cette infection par l'AFP et l'AGP. Nous avons démontré dans ce mémoire que l'AFP et l'AGP se lient spécifiquement aux mdm. Ces liaisons impliquent des sites de forte affinité caractérisés respectivement par des kda de 5 nm et 16 nm, et des sites de faible affinité caractérisés respectivement par des kda de 100 nm et 4,6 m. De plus, l'AFP et l'AGP se lient spécifiquement au corécepteur ccr5 du vih-1 exprime à la membrane des mdm, et leurs glycines sont impliquées dans leurs liaisons à ces cellules. L'AFP et l'AGP constitueraient ainsi, à des concentrations physiologiques des mécanismes de défenses naturelles contre l'infection par VIH-1. L'identification des domaines de l'AFP et l'AGP impliques dans leur liaison aux macrophages, ainsi que ceux de ccr5 intervenant dans le positionnement de ces glycoprotéines devront être définis afin d'élaborer de nouvelles constructions de synthèse, inhibitrices de l'infection par VIH.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 145 p.
  • Annexes : 200 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2001 003
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.