La substitution comme catégorie de pensée moderne

par Eric Soonekindt

Thèse de doctorat en Psychanalyse et psychopathologie

Sous la direction de Jean-Jacques Rassial.

Soutenue en 2001

à Paris 13 .


  • Résumé

    La thèse vise à soutenir qu'avec la substitution comme catégorie de pensée et pas seulement comme habitude linguistique, nous avons affaire à un découpage symptomatique moderne de la réalité. La perspective que nous soutenons s'articule autour des axes culturels, sociaux et psychanalytiques. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 320 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 311-320

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 2001 067
  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 2001 067

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001PA131016
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.