Les representations de la monstruosite dans la litterature latine d'epoque republicaine (1er siecle avant j. C. )

par Blandine Cuny-Le Callet

Thèse de doctorat en Études latines

Sous la direction de Carlos Lévy.

Soutenue en 2001

à Paris 12 .


  • Résumé

    C'est dans le domaine religieux que la notion de monstruosite trouve son sens premier en latin. L'anormal - identifie, par metonymie, au monstrum (prodigium, ostentum, portentum) que constitue son apparition ou sa naissance - est considere comme un signe envoye par les dieux pour manifester une rupture de la pax deorum. L'etre difforme est elimine au cours d'un rituel de procuration. Lucrece et ciceron cntiquent cette conception de la monstruosite: le monstre n'est pas un signe des dieux mais le produit de lois naturelles. Il n'est pas theoriquement legitime de tracer une frontiere entre anomalies "simples" et "monstrueuses". La notion de monstruosite est reservee - avec une "recuperation" des termes du prodige traditionnel - aux anormaux non-viables, aux etres fantastiques et, par metaphore, aux creatures etranges. Cette reflexion influence peu a peu les conceptions issues de la religion traditionnelle et les oriente vers une plus grande tolerance a l'egard de l'anormal, auquel demeure cependant attachee une aura malefique. Sur le plan moral, lucrece et ciceron reconnaissent l'existence d'une norme de la nature humaine, dont l'homme peut s'ecarter, mais ils refusent de fixer une frontiere entre ecarts moraux "normaux" et "monstrueux". Une amelioration morale leur semble toujours possible, a defaut d'une totale reconciliation de l'homme avec sa nature. Les discours de ciceron montrent un inflechissement des conceptions exposees dans les ecrits philosophiques: le monstre apparait en la personne de l'aristocrate revolutionnaire, passionne depourvu de raison, furiosus considere comme entierement responsable de sa denaturation. Le monstre est egalement rendu responsable de prodiges, ou meme identifie a un prodige. Ciceron developpe une topique rhetonco- philosophique de la monstruosite, a travers une mise en scene du personnage monstrueux, et une reinterpretation philosophique des cadres de la religion traditionnelle.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Éditions Jérôme Millon à Grenoble

Rome et ses monstres. Vol. I, Naissance d'un concept philosophique et rhétorique


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 987 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 473 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2005 par Éditions Jérôme Millon à Grenoble

Informations

  • Sous le titre : Rome et ses monstres. Vol. I, Naissance d'un concept philosophique et rhétorique
  • Dans la collection : Collection Horos
  • Détails : 1 vol. (324 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 2-84137-178-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [311]-324. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.