Analyse statique de la terminaison des règles actives basée sur la notion de chemin maximal

par Alain Couchot

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Anatol Slissenko.

Soutenue en 2001

à Paris 12 .


  • Résumé

    Les règles actives sont destinées à doter les bases de données d'un comportement réactif. Une règle active se compose de trois éléments principaux: l'événement, la condition, l'action. Il est souhaitable de garantir a priori la terminaison d'un ensemble de règles actives. Le but de cette thèse est d'augmenter le nombre de situations de terminaison détectées par l'analyse statique. Nous cernons tout d'abord un certain nombre de limitations des méthodes d'analyse statique de la terminaison des règles actives proposées par le passé. Nous développons ensuite un algorithme d'analyse statique de la terminaison basé sur la notion de chemin maximal d'un noeud. La notion de chemin maximal est destinée à remplacer la notion de cycle, employée par les algorithmes de terminaison antérieurs. Nous présentons un certain nombre d'applications et d'extensions de notre algorithme de terminaison. Ces extensions et applications concernent les règles non incluses dans un cycle, les conditions composites, les événements composites, les priorités entre règles, ainsi que la conception modulaire de règles actives. Nous présentons également présenté une extension significative de la méthode RTG, permettant d'inclure dans une formule de déclenchement des atomes dépendants de la base de données.

  • Titre traduit

    Static analysis of termination of active rules based on the notion of maximal path


  • Résumé

    The active rules are intended to enrich the databases with a reactive behaviour. An active rule is composed of three main components: the event, the condition, the action. It is desired to guarantee a priori the termination of a set of active rules. The aim of this thesis is to increase the number of termination situations detected by the static analysis. We first determine some restrictions of the previous static analysis methods. We develop then an algorithm for static analysis of termination based on the notion of maximal path of a node. The notion of maximal path is intended to replace the notion of cycle, used by the previous termination algorithms. We present some applications and extensions of our termination algorithm. These extensions and applications concern the active rules flot included in a cycle, the composite conditions, the composite events, the priorities between ailes, and the modular design of rules. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-177

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-2001-COU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.