Aspects immunologiques de l'epithelium conjonctival dans les pathologies de la surface oculaire

par Françoise Brignole Baudouin

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Denis Barritault.

Soutenue en 2001

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Une meilleure comprehension des mecanismes immuno-inflammatoires, apoptotiques, hormonaux ou toxiques a l'origine des pathologies de la surface oculaire explique le regain d'interet pour ces pathologies dont la frequence est en constante augmentation. L'empreinte conjonctivale constitue un moyen d'exploration non invasif de la surface oculaire, notamment pour l'appreciation de la repartition des populations cellulaires et de leurs alterations cytologiques. Nos travaux lui ont donne un nouvel essor grace a des techniques d'immunofluorescence, en cytofluorimetrie en flux et en microscopie confocale. Ainsi, nous avons pu apprehender les phenomenes inflammatoires et/ou apoptotiques impliques dans de nombreuses pathologies inflammatoires, infectieuses, allergiques ou iatrogenes de la conjonctive. Nous avons montre l'apparition ou l'amplification de marqueurs de l'inflammation hla-dr, icam-1, cd40, cd40l, ou de l'apoptose, fas, fasl, apo2. 7, et rapporte les correlations existant entre ces antigenes, in vitro sur des cellules conjonctivales en culture, et ex vivo, plus particulierement dans les syndromes secs, auto-immuns ou non, chez lesquels une regression de ces marqueurs a ete observee sous l'effet de la cyclosporine en collyre. Nous avons egalement explore les alterations cellulaires provoquees par les conservateurs contenus dans les collyres. Sur des cellules en culture et aux doses d'utilisation, ils entrainent une apoptose et la formation de radicaux libres oxygenes. Aujourd'hui, en partie grace a nos travaux, la toxicite des conservateurs est reconnue, conduisant a leur retrait progressif des preparations pharmaceutiques. Les phenomenes immunologiques de la surface oculaire peuvent etre encore mieux cernes avec le developpement de nouvelles techniques d'exploration. La simple empreinte conjonctivale, outil moderne du monitoring biologique de la surface oculaire n'a pas fini de stimuler notre interet en permettant un diagnostic immunologique adapte aux reels mecanismes physiopathologiques.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 300 p.
  • Annexes : 490 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 941
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.