Modulation des fonctions du neutrophile alveolaire lors d'agressions pulmonaires aigues

par Daniel Jean

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Alain Harf.

Soutenue en 2001

à Paris 12 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le syndrome de detresse respiratoire aigue (sdra) est du a une lesion diffuse de la barriere alveolo-capillaire, associee a un afflux alveolaire de neutrophiles et a un deme pulmonaire. L'objectif de ce travail est d'evaluer le role du polynucleaire neutrophile alveolaire dans la physiopathologie du sdra et de la pneumopathie nosocomiale, en nous interessant de facon plus specifique a ses capacites bactericides ainsi qu'a son implication dans l'augmentation de la permeabilite alveolo-capillaire. L'importante incidence des surinfections pulmonaires observees au cours du sejour en reanimation des patients atteints de sdra serait due a un deficit des fonctions bactericides des polynucleaires alveolaires. Notre premier travail a montre que l'instillation alveolaire d'endotoxine chez le rat induisait un important recrutement de polynucleaires neutrophiles aux fonctions preservees et conferait un effet protecteur vis a vis d'une surinfection bacterienne ulterieure, plaidant contre un deficit des fonctions bactericides du neutrophile alveolaire. Dans un deuxieme travail, nous avons montre que l'inhalation de monoxyde d'azote a 10 ppm augmente la clairance bacterienne sans modification des fonctions des neutrophiles alveolaires (ex vivo) lors d'une pneumopathie bacterienne a pseudomonas aeruginosa. L'amelioration de la clairance bacterienne pulmonaire semble liee a un recrutement plus important de neutrophiles dans les espaces alveolaires en presence de no. Dans une etude in vitro, nous montrons que certains donneurs de no (sin-1 et dpta), possedent une activite bactericide directe sur le pseudomonas. Notre troisieme travail a permis de montrer que l'activite proteolytique des neutrophiles alveolaires etait similaire au cours de deux modeles d'agression pulmonaire aigue suivants : hcl et lps. De plus, il n'existe pas de deficit des defenses anti-proteasiques du poumon et par consequent le neutrophile n'est probablement pas incrimine dans le phenomene d'apparition d'un oedeme pulmonaire lesionnel apres l'instillation d'hcl. En conclusion, nous montrons que lors du sdra, le neutrophile alveolaire possede des fonctions bactericides conservees ex vivo et in vivo lui permettant de participer a la defense antibacterienne. Nous demontrons par ailleurs que l'amelioration de la clairance bacterienne contre le pseudomonas aeruginosa lors d'une inhalation de no a 10 ppm pourrait etre due a une augmentation des neutrophiles alveolaires et un effet bactericide direct des derives du no. Enfin, le neutrophile ne serait probablement pas incrimine dans les phenomenes d'augmentation de la permeabilite aux proteines et d'apparition d'un oedeme pulmonaire lesionnel.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 264 p.
  • Annexes : 389 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.