Le silence dans le cinema parlant

par CHENG PING KU

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de André Lorant.

Soutenue en 2001

à Paris 12 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le silence cree de riches analogies et revele des differences entre les arts, theatre, roman, poesie, musique, peinture, etc. , notamment aux temps modernes. Il existe une stratification du silence dans l'espace artistique (donnees, dispositif spatial ou temporel, concept). Ce phenomene du silence existe aussi dans le cinema ; il s'avere etre meme plus complexe, vu qu'il s'agit d'un art impur a l'etat pur (andre bazin), impliquant les six autres arts pour en faire un. Son mode d'existence mixte entraine d'ailleurs une diversification du silence en fonction de ses rapports avec deux composants constitutifs cinematographiques, l'image et le son, et aussi des plans et des dimensions ou il est place. Il y a donc des silences de differents aspects et ordres : les silences par rapport a l'image et au son sur le plan de l'expression, par rapport a la parole et au langage sur le plan du contenu, ainsi que dans la dimension sensible, dans la dimension intelligible. . . Le silence essentiel du cinema se situe dans une dimension d'au-dela des elements visuels et sonores, enchaines comme signes texualisables (cinema-langage), ou desenchaines comme perpetuels signifiants engendres par des idees diverses et fuyantes (cinema-ontologie). Il s'agit donc d'une dimension indicible apres l'epuisement des mots ou a defaut de mots. La these s'appuie sur les theories du cinema, de la linguistique, de la psychanalyse et des textes philosophiques de deleuze, de merleau-ponty, etc. , illustres par les analyses de gertrud de dreyer, du silence de bergman, d'un condamne a mort s'est echappe de bresson, de hiroshima, mon amour de resnais, de la nostalgie de tarkovski, de la nouvelle vague de godard, des trois couleurs, bleu de kieslowski, du songe de la lumiere de victor erice. . . Le sujet est en rapport etroit avec des problemes des materiaux de nature sensorielle, de la representation, des procedes expressifs cinematographiques. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 378 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 3 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.