Imprégnation par le plomb et le cadmium dans une population soumise à une exposition environnementale

par Ariane Maucourant-Leroyer

Thèse de doctorat en Épidémiologie

Sous la direction de Denis Hemon.

Soutenue en 2001

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de médecine (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Jean Maccario.

Le jury était composé de Denis Hemon, Jean Maccario, Sylvaine Cordier, Denis Zmirou-Navier, Jean-Marie Haguenoer.

Les rapporteurs étaient Sylvaine Cordier, Denis Zmirou-Navier.


  • Résumé

    Dans le cadre de l'étude d'un site du Nord de la France pollué par du plomb et du cadmium provenant de 2 fonderies ME et UM, nous avons cherché à étudier les imprégnations des populations soumises à ces pollutions : Les objectifs de cette thèse étaient de quantifier les niveaux d'imprégnation de ces populations et de rechercher les facteurs de surimprégnations par ces métaux. Une enquête transversale incluant 400 enfants (200 enfants résidant dans les communes exposées et 200 enfants résidant dans des communes non exposées) et 600 adultes (400 adultes exposés et 200 adultes non exposés) a été réalisée. Les facteurs liés à l'augmentation de la plombémie chez les enfants étaient : le lieu de résidence 3 kilomètres des fonderies, la consommation d'eau du robinet, d'abats, le sexe masculin et la saison tempérée (par rapport à l'hiver). La cadmiémie était significativement plus élevée chez les enfants résidant4 kilomètres de UM et consommant > 500 ml d'eau du robinet, chez les enfants consommant du poisson 1 fois par semaine et des légumes du potager 1 fois par jour. Les facteurs d'augmentation de la cadmiurie étaient proches de ceux observés pour la cadmiémie, incluant aussi le fait que le père travaille dans une des 2 fonderies. Les adultes avaient une plombémie plus élevée lorsqu'ils résidaient 1 kilomètre de l'une des fonderies. Les plupart des autres facteurs d'augmentation de la plombémie différaient selon le sexe. Ils étaient chez les hommes : l'exposition professionnelle au plomb, la consommation d'alcool, de tabac, le faible niveau d'étude et l'âge supérieur à 30 ans; chez les femmes : la consommation d'alcool, d'abats, le fait de résider dans un logement construit avant 1948, et l'utilisation d'un balai pour faire le ménage. Une augmentation de la cadmiémie moyenne étaient observée chez les sujets résidant, 4 kilomètres de ME, chez les fumeurs, les femmes, les sujets ayant un faible niveau d'études et les adultes de plus de 40 ans.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    As part of the study of a site in Northern France polluted by lead and cadmium from 2 smelten (ME and UM), we sought to examine the burden of these metals in the populations subjected to this pollution. The objectives of this dissertation were to quantify these burdens and to seek the factors associated with excess levels. A cross-sectional survey included 400 children (200 living in the exposed municipalities and 200 in non-exposed municipalities) and 600 adults (400 exposed and 200 not exposed). The factors associated with increased blood lead levels in children were: place of residence ≤ 3 kilometers from the smelters, drinking tap water, eating organ meats, male sex, and warm weather (compared with winter). The blood cadmium concentration was significantly higher in children who lived ≤ 4 kilometers from UM and drank > 500 ml tap water daily, who ate fish ≥ once a week and who ate garden vegetables ≥ once a day. The factors associated with elevated urinary cadmium levels were similar to those for blood cadmium, but also included paternal employment at one of the two smelters. Adults had a higher blood lead level when they lived ≤ 1 kilometer from one of the smelters. Most of the other factors associated with increased blood lead levels differed by sex. For men, they were: occupational exposure to lead, alcohol consumption and smoking, low educational level, and age older than 30 years; for women: drinking alcohol, eating organ meats, living in a home constructed before 1948, and using a broom for housework. An increase in the mean blood cadmium concentration was observed in subjects living ≤ 4 kilometers from ME, among smokers, women, subjects with a low educational level, and adults older than 40 years.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (187 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 179-187

Où se trouve cette thèse ?