Effets de deux neurotrophines, BDNF et NT3, et d'un nouveau peptide, le "Melanin concentrating hormone Gene Overprinted Polypeptide" (MGOP) sur le développement de neurones hypophysiotropes de Rat in vitro

par Florence Petit-Dop

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et moléculaire

Sous la direction de Annie Faivre-Bauman.

Soutenue en 2001

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté de médecine (Le Kremlin-Bicêtre, Val-de-Marne) (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 219 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.176-213

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle pharmacie, biologie et cosmétologie.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFTH 4513
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.