Les protéines flagellaires flic et flid de clostridium difficile : caractérisation moléculaire et rôle dans la colonisation intestinale

par Albert Tasteyre

Thèse de doctorat en Pharmacie

Sous la direction de Marie-Claude Barc.


  • Résumé

    Clostridium difficile est une bactérie pathogène responsable des colites pseudomembraneuses et des diarrhées associées à une antibiothérapie. Les facteurs de virulence majeurs sont les toxines A et B, cependant d’autres facteurs comme les flagelles sont impliqués dans la pathogénie de nombreuses espèces bactériennes. Le but de ce travail était de caractériser les protéines flagellaires et de déterminer le rôle des flagelles de C. Difficile dans la colonisation intestinale. Les études d’adhésion in vitro ont montré que ces protéines flagellaires adhèrent aux cellules Vero mais pas au mucus intestinal de souris. Des expériences d’implantation de souches flagellées et non flagellées, réalisées chez la souris axénique, ont montré que la colonisation de l’intestin par une souche flagellée est 10 fois supérieure à celle observée avec une souche non flagellée du même sérogroupe. Le flagelle pourrait ainsi favoriser la pénétration du mucus intestinal et adhérer aux cellules intestinales, par l’intermédiaire de récepteurs spécifiques.

  • Titre traduit

    FliC and FliD flagellar proteins of Clostridium difficile : molecular characterization and role in gut colonization


  • Résumé

    Clostridium difficile is a pathogenic bacterium responsible for pseudo-membranous colitis and diarrhea associated with anti-biotherapy. The major factors of virulence are the toxins A and B. However, other factors as flagella are implied in the pathogenesis of many bacterial species. The aim of this study was to determine the role of flagella of C. Difficile in intestinal colonization. The studies of in vitro adhesion showed that flagellar proteins adhere to Vero cells but not to the intestinal mucus of mice. Experiments with flagellated and not flagellated strains, realized in axénic mice, showed that colonization of gut with flagellated strains is 10 fold higher to those observed with not flagellated strains belonging to the same serogroup. Thus, bacterial flagellum could support the penetration of intestinal mucus and adhere to intestinal cells to specific receptors

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (209 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.136-162

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Châtenay-Malabry, Hauts-de-Seine). Service Commun de la Documentation. Section Pharmacie.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 01PA114829 B
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.