Contribution à la conception et à la commande des machines synchrones à double excitation : application au véhicule hybride

par Yacine Amara

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de Mohamed Khémis Gabsi.

Soutenue en 2001

à Paris 11, Orsay .


  • Résumé

    Les machines à double excitation sont des machines synchrones où coexistent deux circuits d'excitation, l'un à aimants permanents et l'autre bobiné. L'étude a montré que la double excitation permet d'allier les avantages des machines synchrones à inducteur bobiné à celles des machines à aimants permanents. Ce concept permet un meilleur dimensionnement de l'ensemble convertisseur-machine, et une meilleure gestion de l'énergie. Pour que les machines à aimants permanents puissent fonctionner sur une large plage de vitesse, il est nécessaire qu'elles aient une réaction magnétique d'induit du même ordre que le flux d'excitation. En contre partie, le facteur de puissance est plus faible et le convertisseur d'alimentation est surdimensionné. La double excitation permet aux machines à aimants permanents de fonctionner sur une large plage de vitesse, même si la réaction magnétique d'induit est relativement faible par rapport au flux d'excitation, tout en ayant un meilleur facteur de puissance. . .


  • Résumé

    Synchronous double excitation machines are synchronous machines where coexist two excitation circuits, one with permanent-magnets, and the other with coiled excitation. The study of these machines showed that the double excitation makes it possible to combine the advantages of the wound field synchronous machines with those of the permanent-magnet machines. This concept allows a better design of the converter-machine set, and a better management of energy. Until now, the use of permanent magnet machines has been limited by the magnets fixed excitation flux. The constant excitation flux, in light of the constraints imposed by power electronics, does not allow machines to operate beyond a certain speed (base speed). However, flux control is possible by acting upon the component in the d-axis of the magnetic armature reaction by means of the static converter. This step is not possible if the static converter present in the conversion chain is not controlled, which reflects the case of an alternator discharging on a diode-rectifier. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 266 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2001)325
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.