Caractérisation des éléments de réponse aux protéines des groupes "Polycomb" et "Trithorax" au sein du locus "polyhomeotic", et recherche de nouveaux gènes membres de ces deux groupes chez "Drosophila melanogaster"

par Sébastien Bloyer

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean-Maurice Dura.

Soutenue en 2001

à Paris 11, Orsay .


  • Résumé

    La régulation transcriptionnelle d'environ 120 loci, dont les gènes homéotiques, dépend de deux groupes antagonistes de trans-régulateurs : les gènes du groupe trithorax (trxG) et du groupe Polycomb (PcG), qui maintiennent, respectivement, un état transcriptionnel actif et inactif des gènes cibles. Les produits de ces deux groupes agissent au niveau des gènes en induisant une structure d'ordre supérieur de la chromatine, qui permet l'héritage épigénétique de l'état transcriptionnel. Polyhomeotic (ph), un membre du PcG, est lui-même régulé par le PcG et le trxG. Toutefois, ph est régulé quantitativement, contrairement aux gènes homéotiques dont le patron d'expression est maintenu qualitativement (on/off). Nous avons étudié les éléments de réponse aux protéines du PcG (P. R. E. ) et trxG (T. R. E. ) au sein du locus ph. . .


  • Résumé

    The transcriptional regulation of about 120 loci, including homeotic genes, depends upon two antagonistic groups of trans-regulator: the trithorax group genes (trxG) and the Polycomb group genes (PcG) that maintain active and inactive transcriptional states respectively. PcG and trxG proteins act at target genes by inducing a higher order chromatin structure that allows the epigenetic inheritance of transcriptional states. Polyhomeotic (ph) belongs to the PcG and is itself regulated by the PcG and trxG. However, ph is regulated in a quantitative way, in contrast to the qualitative (on/off) maintenance of homeotic genes transcriptional expression pattern. We have studied Polycomb and trithorax groups response elements (PREs and TREs) at the ph locus. We identified two PREs/TREs : a strong ph proximal one that contains the main proximal endogenous regulatory elements, as well as another weaker ph distal one. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 217 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.171-193.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2001)294
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.