Modélisation du spectre de l'hélium dans les protubérances solaires

par Nicolas Labrosse

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Pierre Gouttebroze.

Soutenue en 2001

à Paris 11 .


  • Résumé

    Cette thèse porte sur la modélisation du spectre de l'hélium dans les protubérances solaires quiescentes. Les protubérances sont des stuctures magnétiques confinant un plasma froid et dense par rapport au plasma coronal environnant. Malgré sa très grande importance, aucun calcul théorique hors Equilibre Thermodynamique Local (ETL) n'a été mené sur une large gamme du spectre de l'hélium observable dans les protubérances depuis les travaux de Heasley et ses collègues, parus entre 1974 et 1983. Cette étude s'attache donc à effectuer de nouveaux calculs hors ETL, en éliminant de nombreuses restrictions présentes dans les travaux de Heasley et al. On obtient le spectre émergent de l'hélium dans une protubérance à une dimension, isotherme et isobare, pour un modèle d'hélium à 34 niveaux d'énergie (He I + He II + He III). Les études théoriques menées ici montrent les différents effets que peuvent avoir les paramètres physiques de nos modèles sur les populations des principaux niveaux d'énergie de l'hélium ainsi que sur les intensités émises. . .

  • Titre traduit

    Modelling of the helium spectrum in solar prominences


  • Résumé

    This thesis deals with the modelling of the helium spectrum in solar quiescent prominences. Prominences are magnetic structures confining a cold, dense plasma in the hot, tenuous surrounding solar corona. Despite its great importance, no theoretical calculations on a large range of the observed helium spectrum in quiescent prominences have been performed out of Local Thermodynamic Equilibrium (LTE) since previous work by Heasley and co-workers (published between 1974 and 1983). This study aims at carrying out new non LTE computations, removing several restrictions that were present in the work of Heasley et al. We get the helium emergent spectrum of a one-dimensional, isothermal and isobaric prominence, considering 34 energy levels in our multi-ion helium model (He I + He II + He III). The present theoretical study shows the different effects of the physical parameters of our models on the main helium level populations, as well as on the emitted intensities. . .

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2003 par [CCSD] [diffusion/distribution] à Villeurbanne

Modélisation du spectre de l'hélium dans les protubérances solaires

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 156 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 145-150

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2001)291
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.