Duplication du centrosome, recherche de partenaires de la protéine HsCen3p

par Yann Abraham

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Michel Bornens.

Soutenue en 2001

à Paris 11, Orsay .


  • Résumé

    Le centrosome organise le fuseau mitotique et l'aster de microtubules, et semble impliqué dans la régulation du développement embryonnaire précoce. Comme l'ADN, le centrosome se duplique de manière semi-conservative à chaque cycle cellulaire. Au cours de ma thèse, j'ai étudié la régulation de cette duplication en cherchant à identifier les partenaires de la protéine HsCen3p, qui est une des protéines conservées participant à la régulation de la duplication du centrosome. Pour comprendre le rôle de cette protéine, nous avons identifié ses partenaires dans les cellules en utilisant 3 approches différentes. La surexpression de HsCen3p étant létale chez la levure, nous avons réalisé un crible visant à identifier chez Saccharomyces cerevisiae les protéines impliquées dans cet effet. Nous avons ainsi identifié un des partenaires de HsCen3p, mais cette protéine n'a pas d'homologue dans les cellules humaines. Nous avons ensuite utilisé HsCen3pn comme appât dans un crible en double hybride. Nous avons ainsi pu identifier au moins 2 nouveaux partenaires de HsCen3p : la protéine GA17, qui est un nouveau composant du protéasome 26S, a permis de mettre en évidence une interaction directe entre la dégradation et le cycle de duplication du centrosome dans les cellules humaines. La protéine RAIDD, qui pourrait faire partie du système contrôlant l'apoptose, pourrait relier le contrôle de la fiabilité de la duplication à la survie cellulaire. Enfin, nous avons utilisé une colonne d'affinité pour identifier directement des protéines capables d'interagir avec HsCen3p en présence de calcium. Nous avons ainsi identifié IQGAP1, qui permet de relier le centrosome au contrôle de la cytocinèse. L'identification de ces 3 nouveaux partenaires permet de renforcer une vision du centrosome, non plus simplement organe de division mais également interface entre différents points de contrôle cellulaires.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 161 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.138-160.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2001)282
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.