Adaptation des interactions posture-mouvement segmentaires aux conditions posturales et à la fatigue musculaire : aspects biomécaniques et électromyographiques

par Ethelle Chabran

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Bernard Maton.

Soutenue en 2001

à Paris 11, Orsay .


  • Résumé

    L'étude des interactions posture-mouvement volontaire,chez l'homme sain,a été envisagée jusqu'ici au travers de paradigmes traitant principalement des mécanismes responsables du maintien de l'équilibre corporel lors de l'exécution d'un mouvement volontaire. Dans ce travail, nous avons souhaité dissocier les mécanismes impliqués dans le contrôle postural de ceux impliqués dans le contrôle de l'équilibre corporel. Pour cela,les sujets exécutaient des mouvements simples -monosegmentaires- de flexion/extension du poignet à partir d'une posture segmentaire définie par la position précise du bras et de l'avant-bras dans l'espace, maintenue aussi fixe que possible. Les techniques EMG et biomécaniques ainsi qu'une modélisation plane du membre supérieur nous ont permis de révéler que : 1) la posture segmentaire est contrôlée comme la posture globale du corps,en feed-forward, par le SNC. . .


  • Résumé

    In this study, we were interested in investigating the interactions between posture and movement. We have used a very simple paradigm,which consisted of wrist flexion and extension voluntary movements, executed on a postural chain constituted by forearm and arm. This paradigm allowed us to dissociate mechanisms implied essentia1ly in the maintain of body balance from those implied in the control of posture. EMG and biomechanical techniques and a simple 2D modeling of the upper limb allowed us to reveal that: 1) segmental posture is controlled by CNS exactly in the same way as the whole body: in a feedforward manner, with anticipatory postural adjustments (APA) and corrective postural adjustments (APC). . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 159 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p.136-146.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2001)279
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.