Matériaux artificiels pour l'optique diffractive

par Mane-Si Laure Lee

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Philippe Lalanne.

Soutenue en 2001

à Paris 11 .


  • Résumé

    Cette thèse s'intéresse aux optiques diffractives blazées binaires, une famille d'éléments diffractifs composés de structures binaires de dimensions variables mais légèrement inférieures à la longueur d'ondes. Leur principe de fonctionnement est basé sur la synthèse de matériaux artificiel, compsés de traits, de piliers ou d'autres géométries gravèés dans une couche mince diélectrique, dont l'indice effectif dépend du taux de remplissage local de la matière. Ainsi, en variant localement ce taux, il est possible de synthétiser toute fonction de phase. L'objet de cette thèse est d'identifier l'intrêt des matériaux artificiels pour des applications en optique diffractive, domaine en forte croissance avec le progrés des nanotechnologies. Tout d'abord, les résultats expérimentaux dans le visible ont montré que, dans le domaine résonnant, les optiques blazé́es binaires présentent des performances bien meilleures que les optiques diffractives classiques grâce à un effet de guidage par les structures sub-longueur d'onde constituant les matériaux artificiels. . .

  • Titre traduit

    Artificial materials for diffractive optic


  • Résumé

    This work concerns blazed binary diffractive optics, a family of diffractive elements composed of binary structures with variable size that is slightly smaller than the wavelength. Their principle of operation is based on artificial materials, composed of ridges, pillars or other simple geometries etched in an dielectric thin film, which effective index depends on the fill factor. Thus, by varying locally the fill factor, one cansynthesize any phase function. The objet of the study is to identify tha advantage of artificial materials for applications in diffractive optic, a domain that is highly increasing with the nano-technology improvements. First, the experimental results obtained in the visible have shown that, in the resonance domain, blazed binary optcs offer higher performances than the standard diffrative optics. It is due to a guiding effect through the sub-wavelength structures that compose the artificial matérials.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 115 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 102-108

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : M/Wg ORSA(2001)266
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.