La relation entre le controle traductionnel de l'expression genetique et la degradation des arn messagers chez les bacteries

par TERESA NOGUEIRA

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Mathias Springer.

Soutenue en 2001

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans ce travail nous avons etudie le controle traductionnel du gene thrs codant la threonyl-arnt synthetase (thrrs). Cette proteine agit comme un represseur traductionnel en se fixant a son propre messager. L'operateur traductionnel, par un mimetisme moleculaire, ressemble a l'arnt t h r, le substrat naturel de thrrs. Les structures primaire et secondaire de deux domaines de l'operateur ressemblent au bras anticodon de plusieurs isoaccepteurs arnt t h r. Nous avons caracterise les deux arnm portant le gene thrs, et nous avons demontre que ces messagers sont degrades par une voie dependante de la rnase e (une endoribonuclease). Nous proposons un modele de regulation selon lequel, pour les messagers thrs, soit-ils sont actives et ne peut etres jamais reprimes, soit-ils sont reprimes, et la fixation du represseur a son arnm declencherait une degradation immediate par la rnase e. Nous avons egalement demontre que les domaines catalytique et c-terminal de thrrs sont impliques dans la reconnaissance des pseudo-arnt de l'operateur de thrs. Le mimetisme moleculaire entre l'operateur thrs et l'arnt renforce l'hypothese de que des regions identiques de la thrrs reconnaissent l'operateur et le bras anticodon de l'arnt t h r.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 200 p.
  • Annexes : 148 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.