Spectroscopie gamma de fragments de fission aupres d'euroball : mise en evidence du role des orbitales de proton dans des noyaux riches en neutrons de la region de masse a 100

par ARMAND BAUCHET

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de MARIE-GENEVIEVE PORQUET.

Soutenue en 2001

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les noyaux au rapport neutron/proton exotique font l'objet d'une grande part des recherches actuelles de la physique nucleaire, aussi bien pour les moyens de les synthetiser -car ils sont difficilement accessibles- que pour leur interpretation. Dans cette these les noyaux riches neutrons de la masse a = 100 ont ete crees, a haut spin, par une reaction d'ions lourds particuliere, la fission induite par ions lourds. Les noyaux produits ont ete identifies, un a un, au travers de leur rayonnements gamma mesures par le multi-detecteur euroball iii. Quelques caracteristiques de ce mode de production, extraites de nos donnees, sont discutees. La spectroscopie gamma precise d'isotopes riches en neutrons de technetium (a = 103) et d'argent (a = 111, 113, 115) est presentee. Les orbitales de protons sous-jacentes sont identifiees par le role qu'elles jouent dans la structure des bandes d'excitation de noyaux de masse impaire de cette region de masse (technetium, a de 97 a 107 ; rhodium, a de 105 a 111 ; argent a de 107 a 115). Une interpretation de ces noyaux impairs en protons est proposee, utilisant egalement les resultats d'un code rotor plus une quasi-particule et de calculs microscopiques self-consistants. Ces noyaux sont en effet un bon test pour ces modeles theoriques dont la plupart des ingredients est issue de resultats sur quelques noyaux seulement de la vallee de stabilite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 127 p.
  • Annexes : 67 ref.

Où se trouve cette thèse ?