Coordination posturo-cinetique au cours d'un mouvement du membre inferieur chez le sujet parkinsonien

par IDA TONOLLI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JEAN MASSIOM.

Soutenue en 2001

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour preciser la nature des deficits de la coordination posturo-cinetique des patients parkinsoniens et les strategies de compensation mises en place, nous avons etudie le mouvement d'elevation lateral d'un membre inferieur. Dans la premiere serie experimentale, les sujets doivent elever le membre inferieur lateralement a 45\ et maintenir la position finale. Les parkinsoniens realisent un mouvement lent et de faible amplitude et ils ne maintiennent pas l'equilibre final. Les ajustements posturaux anticipateurs sont d'amplitude reduite et contrairement a ce qui est observe chez les temoins, ils debutent par une inclinaison du tronc autour de la hanche au lieu de debuter par une rotation de l'ensemble du corps autour de la cheville, indiquant un changement de strategie. Dans la deuxieme serie experimentale, nous avons teste l'effet de l'equilibre final sur la coordination posturo-cinetique au debut du mouvement. Les sujets doivent a l'issu du mouvement, reposer immediatement le membre inferieur au sol ce qui leur assure un equilibre final stable. L'amplitude des ajustements posturaux anticipateurs reste insuffisante et l'amplitude et la vitesse du mouvement volontaire sont encore plus reduites chez les parkinsoniens. Dans la troisieme serie experimentale, pour evaluer l'effet des contraintes mecaniques sur la strategie posturale adoptee, nous avons limite chez les temoins, les mouvements de valgus et de varus des chevilles en les equipant d'attelles. Dans ces conditions, la sequence des ajustements posturaux est inchangee. En conclusion : les anomalies des ajustement posturaux semblent liees aux difficultes qu'ont les parkinsoniens a coordonner plusieurs taches. L'utilisation preferentielle par ces patients d'une strategie de hanche peut s'expliquer par l'inertie plus faible du systeme ainsi mobilise ce qui d'une part permet de lutter contre la bradykinesie et d'autre part est plus compatible avec un mode de controle retroactif du mouvement.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 177 p.
  • Annexes : 309 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.