Programmation d'une sequence motrice complexe dans l'escrime et interferences entre les actions elementaires. Effets de l'expertise

par ERIC YIOU

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de MANH-CUONG DO.

Soutenue en 2001

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les etudes sur l'organisation des sequences motrices ont mis en evidence l'existence d'une periode refractaire (pr) consecutive a l'initiation d'une action elementaire : si une seconde action elementaire est initiee pendant cette pr, d'une duree de 230 ms, sa performance, en termes de vitesse maximale et de duree, est affectee. Le premier objectif de cette these etait de repondre a la question de savoir si cette pr est due a l'existence d'interferences de capacite, en rapport avec la programmation des actions sequentielles, et/ou d'interference de structure, en rapport avec leur execution. Le deuxieme objectif etait d'analyser l'organisation differentielle d'une sequence motrice complexe entre novices et experts. La sequence choisie est celle de touche + fente en escrime. L'analyse du mouvement a ete realise au moyen d'accelerometres mono-axiaux et de l'activite electromyographique du deltoid anterior. Les conditions experimentales etaient les suivantes : touche, fente et touche + fente. Chez les novices, les resultats ont montre que la vitesse maximale du fleuret par rapport au support postural (vitesse maximale relative, vrmax) etait affectee lorsque la touche etait declenchee pendant les ajustements posturaux anticipateurs (apa) de la fente. Chez les experts, la performance de la touche, en terme de vitesse maximale absolue du fleuret etait comparable a celle des novices en condition touche. L'amelioration de la performance chez les experts en condition touche + fente etait due i) a ce que vrmax n'etait pas affectee par les apa de la fente et ii) a une reorganisation temporelle des actions elementaires. L'ensemble de nos resultats suggere que la pr serait due a des interferences de structure et que le systeme nerveux central programmerait la vitesse maximale des actions elementaires d'une sequence motrice complexe en fonction de ce ces interferences.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 106 p.
  • Annexes : 111 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.