Sur la commande non-lineaire des systemes electrotechniques

par MAURICIO TORRES MEDINA

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Jean-Pierre Barbot.

Soutenue en 2001

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans ce memoire nous presentons des recherches, sur des techniques de commande, appliques aux paliers magnetiques et a la machine a reluctance variable. Les techniques etudiees sont la linearisation, la passivite, l'ajout d'integrateurs avec retro-iteration et la commande par modes glissants. Au debut une etude comparative des commandes, pour un systeme de levitation magnetique, est realisee. Ainsi, des commandes basees sur la linearisation, la passivite et l'ajout d'integrateurs avec retro-iteration sont developpees pour ce systeme et une etude des differentes proprietes de reglage de ces commandes est faite. En suite, leurs performances sont illustrees a l'aide de resultats de simulations. Par la suite, une commande adaptative basee sur la passivite est developpee pour le meme systeme. Elle presente une structure en cascade composee d'une boucle interne electrique et d'une boucle externe mecanique. Ses performances sont illustrees par des resultats de simulations en considerant des erreurs sur les parametres. Une commande par modes glissants pour les paliers magnetiques est par la suite developpee sur la base d'une nouvelle modelisation du systeme. Une fois la commande synthetisee, elle est analysee a l'aide des resultats obtenus en simulation. Il est a noter que deux surfaces de glissement sont determinees, ceci, pour imposer les comportements mecanique et electrique desires. Cette strategie evite l'utilisation d'une methode de commande par commutation des courants de phase. Enfin, on introduit une methode de modelisation d'une machine a reluctance variable a pas diametral et on rappel la transformation qui relie ce modele au modele de mrv a pas simple. Cette approche a permis le developpement d'un modele realiste de la mrv a pas diametral. Celui-ci est base sur une approximation par des fonctions splines. En suite, on propose, pour cette machine, une commande dont les objectifs sont specifies sous formes de surfaces de contraintes. La commande par modes glissants permet ainsi d'atteindre ces surfaces et d'eviter l'utilisation d'une strategie de partage de couple et ceci tout en respectant les contraintes physiques. Cette approche est ensuite etendue au modele de la machine a pas diametral. Des resultats experimentaux montrent la validite de l'approche.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 156 p.
  • Annexes : 61 ref.

Où se trouve cette thèse ?