Analyse genetique et moleculaire d'ovum mutant, une mutation letale conditionnelle a effet parental portee par la lignee de souris ddk : recherche de genes candidats

par STEPHANIE LE BRAS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PATRICIA BALDACCI.

Soutenue en 2001

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La lignee consanguine ddk est porteuse d'une mutation letale, ovum mutant. Les croisements entre des femelles ddk et des males d'autres lignees presentent une fecondite reduite, alors que les reciproques sont fertiles. Cette reduction resulte de la mort, syndrome ddk, des embryons f1 au stade morula-blastocyste. Elle est due a une incompatibilite entre un produit maternel ddk et une composante paternelle non-ddk. Nous avons montre que le phenotype des femelles heterozygotes est genetiquement modifie par des genes modificateurs, et que la transmission des alleles depend du spermatozoide non-ddk. De plus, le phenotype du male est affecte par l'allele ddk chez les males heterozygotes. Pour identifier le (ou les) gene(s) responsable(s) du syndrome ddk, le laboratoire a entrepris le clonage positionnel des genes presents dans le locus om (ovum mutant). Localise sur le chromosome 11, il contient les deux facteurs parentaux et represente une region physique de 1600 kb clonee dans 31 yacs et bacs. 107 marqueurs, dont 24 genes, ont ete identifies par differentes techniques dont le piegeage d'exons que j'ai realise sur 12 bacs. Nous avons choisi de selectionner les candidats au facteur maternel et/ou paternel par leur profil d'expression dans les ovocytes ddk et les testicules non-ddk. Dix sont candidats au facteur maternel et 30 au paternel. Parmi eux, j'ai etudie notchless exprime dans les ovocytes et presentant une mutation specifique qui modifie la sequence proteique ddk. Je me suis interessee a caracteriser la fonction du gene notchless chez la souris car c'est une proteine regulatrice de la voie de signalisation notch chez la drosophile et le xenope. Par hybridation in situ, j'ai pu definir son profil d'expression specifique dans les arcs branchiaux, les bourgeons de membres et les precurseurs des cellules endotheliales dans le developpement postimplantatoire. Pour definir sa fonction, j'ai initie son inactivation par recombinaison homologue dans les cellules es.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 206 p.
  • Annexes : 123 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.