Role de la petite gtpase rab13 dans la dynamique d'assemblage des jonctions serrees des cellules epitheliales

par ANNE-MARIE MARZESCO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de AHMED ZAHRAOUI.

Soutenue en 2001

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les petites gtpases de la famille rab (22-26kda) sont localisees le long des voies de secretion et d'endocytose et elles sont impliquees dans le trafic intracellulaire. La proteine rab13 presente une distribution subcellulaire specifique dans les cellules epitheliales polarisees. Elle est associee a des vesicules dans les cellules fibroblastiques et se concentre au niveau des jonctions serrees dans les cellules epitheliales. L'objectif de cette these etait d'elucider la fonction de rab13 dans les cellules epitheliales. Dans un premier temps, nous avons recherche des proteines interagissant avec rab13. Nous avons identifie une proteine de 17 kda, la sous-unite delta de la phosphodiesterase gmpc dependante, qui a la capacite de dissocier rab13 membranaire. La proteine rabgdi, facteur responsable de l'extraction des membranes de nombreuses rab, est incapable de solubiliser la proteine rab13. Nos resultats suggerent que la regulation du cycle de dissociation/association aux membranes des rab pourrait faire intervenir des proteines autres que la seule proteine rabgdi. La localisation de rab13 dans les cellules epitheliales depend de l'integrite des jonctions serrees. Pour determiner le role de cette proteine dans la regulation des jonctions serrees, nous avons exprime dans les cellules mdck de facon stable des proteines mutantes de rab13 (q67l, constitutivement active et t22n, dominant negatif). Nous avons observe que les cellules qui produisent le mutant rab13q67l presentent une organisation anormale du reseau des fibres des jonctions serrees. La fonction de barriere des jonctions serrees limitant la diffusion des ions et des solutes a travers l'espace paracellulaire est egalement alteree dans ces cellules. Nos donnees indiquent la participation de rab13 dans la dynamique d'assemblage des jonctions serrees. Il est probable que rab13 agirait sur le transport de vesicules vers ce domaine membranaire specifique des cellules epitheliales que constituent les jonctions serrees.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 116 p.
  • Annexes : 255 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.