Etude de l'expression et de la regulation du gene ogg1 codant une 8-oxoguanine adn glycosylase dans les cellules de mammifere

par ANDREIA DHENAUT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de SERGE BOITEUX.

Soutenue en 2001

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le gene ogg1 est conserve depuis la levure jusqu'a l'homme. Il code pour une proteine de reparation de l'adn qui excise une lesion d'oxydation majeure de l'adn, la 8-oxoguanine. Cette lesion est fortement mutagene et conduit a des transversions de g : c vers t : a. L'action antimutatrice de la proteine ogg1 a ete demontree chez la levure s. Cerevisiae et la souris. En reduisant la frequence des mutations, ogg1 pourrait prevenir le processus de cancerogenese. Pour valider cette hypothese, nous avons entrepris le clonage du gene ogg1 humain et l'etude de son expression dans les cellules normales et tumorales. La structure et la taille des exons du gene ogg1 est identique entre l'homme et la souris. Le promoteur d'hogg1 ne possede ni boite tata, ni boite ccaat consensus et contient des ilots cpg. Ce sont des proprietes de genes dits de menage dont l'expression est ubiquitaire. Cette caracteristique est coherente avec le role d'hogg1 dans la reparation de lesions dues au stress oxydatif endogene. Nous avons detecte la presence d'hogg1 et mogg1 dans tous les tissus et lignees cellulaires utilises. L'analyse du taux d'arn messager, de proteine et d'activite enzymatique d'hogg1 dans diverses situations a montre qu'ils sont constants. L'expression d'hogg1 a notamment ete etudiee au cours du cycle, de la croissance et de la differenciation cellulaire, mais egalement suite a divers stress oxydatifs induisant la formation de lesions 8-oxog. Le processus de cancerogenese s'accompagne souvent d'une methylation de sequences cpg d'adn conduisant a l'inactivation de genes suppresseurs de tumeurs. Nous avons montre qu'une extinction de l'expression d'hogg1 peut etre realisee in vitro par methylation des ilots cpg presents dans le promoteur du gene hogg1. L'expression du gene hogg1 est donc ubiquitaire et ne varie pas dans les situations de stress oxydatif analysees. Elle peut neanmoins etre modulee par methylation de son promoteur ce qui peut etre lie au processus de cancerogenese.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 202 p.
  • Annexes : 291 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.