La confiance en soi en sport : ses relations avec les croyances sur les causes possedees et requises. creation et validation d'un outil de mesure (qep3r) et approche experimentale

par NATHALIE ANDRE

Thèse de doctorat en Sciences et techniques des activités physiques et sportives

Sous la direction de Jean-Pierre Famose.

Soutenue en 2001

à Paris 11, Orsay .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les objectifs de ce travail sont d'une part l'examen du cadre theorique sur lequel repose notre modele conceptuel attache a la confiance en soi et aux croyances a l'origine de sa determination et d'autre part, la construction et la validation d'un outil destine a les mesurer assortie d'une demarche experimentale. La premiere section propose une clarification conceptuelle et terminologique des differents travaux attaches a l'analyse de la confiance en soi et situe ce construit au sein de la motivation a l'accomplissement. A l'issue de ces clarifications, il apparait que la confiance en soi peut etre a la fois un etat, c'est-a-dire, dependante d'une situation particuliere, et un trait, autrement dit consideree comme une variable de personnalite relativement stable. Consecutivement a ces clarifications, deux variables cognitives nommees croyances sont apparues qui participent a la determination de la confiance en soi. La premiere, les croyances d'efficacite personnelle, fait appel a l'efficacite des moyens que l'individu pense posseder ou auxquelles il a acces, alors que la seconde, appelee croyances sur les ressources requises pour reussir concerne les moyens que l'individu considere comme necessaires pour atteindre ses buts. La deuxieme section concerne la creation et la validation d'un outil de mesure destine a mesurer ces deux croyances, section dans laquelle trois etudes ont ete conduites nous permettant de valider ces deux construits par l'exploitation des donnees obtenues au cours d'une passation collective et de verifier l'hypothese d'un lien entre ces deux variables cognitives et la confiance en soi trait et etat. Au terme de ces trois etudes, il apparait que les resultats attestent d'une adequation satisfaisante entre le modele initial et les donnees observees, a savoir que ces deux croyances sont bien deux constructions cognitives differentes et que de leur relation depend le niveau de confiance en soi. La troisieme et derniere section de cette recherche repose sur une demarche experimentale au sein de laquelle deux etudes ont ete menees afin de montrer d'une part, l'influence de l'orientation de ces trois croyances sur la confiance en soi etat et la performance et d'autre part, afin de valider le modele theorique propose.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 230 p.
  • Annexes : 220 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sud (Orsay, Essonne). Bibliothèque des STAPS.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.