Teledetection de la fluorescence des couverts vegetaux induite par laser : application des techniques de correlation temporelle microseconde et nanoseconde

par ABDERRAHMANE OUNIS

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de JEAN-MARIE BRIANTAIS et de Ismael Moya.

Soutenue en 2001

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Nous avons realise trois systemes flidar (fluorescence light detection and ranging) pour la teledetection de la fluorescence de la vegetation au niveau foliaire et a l'echelle du couvert vegetal. Le de-flidar permet de mesurer simultanement la fluorescence chlorophyllienne et la fluorescence bleue-verte, sur un couvert vegetal. Il a la particularite d'utiliser deux longueurs d'onde d'excitation, a 355 et 532 nm, et trois canaux de detection. Sa portee est estimee a 300 m. Nous avons aussi realise deux micro-flidars (le laser-pam et le fipam) pour des mesures a faible et moyenne distance au niveau foliaire. Ils mesurent simultanement la fluorescence chlorophyllienne et l'eclairement des feuilles sur la meme surface. Le laser-pam est a l'origine un fluorimetre commercial (pam 101, heinz walz) realisant des mesures par contact, que nous avons modifie pour effectuer des mesures a distance de 0. 3 a 2 m. Le fipam est un instrument concu specifiquement pour des mesures a distance, jusqu'a 6 m. Il a la particularite d'utiliser la meme source d'excitation pour la mesure analytique et la saturation de la photochimie. A l'aide de ces instruments, nous avons mis en evidence trois parametres importants pour le suivi a distance de l'etat physiologique de la vegetation : _ la fluorescence stationnaire de la chlorophylle (fs) : par simple correlation avec l'eclairement au cours d'un cycle diurne, elle fournit une bonne indication sur la fermeture des stomates, et donc sur le stress hydrique. _ le double rapport des emissions de fluorescence de la chlorophylle excitee 355 et 532 nm (der) : il mesure la quantite de chlorophylle par unite de surface, sur une large gamme, sans etre affecte par les variations de lumiere. _ le rapport des excitations de fluorescence, a 355 et 532 nm, (fer) : il mesure le contenu des composes phenoliques presents dans l'epiderme foliaire, et donc, fournit une indication sur l'etat de la vegetation : deficience minerale, exposition aux uv, attaque parasitaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 247 p.
  • Annexes : 178 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.