Heteroepitaxie d'oxydes en ablation laser pulsee pour la realisation de dispositifs a magnetoresistance tunnel

par ROSE LYONNET

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de JEAN PIERRE CONTOUR.

Soutenue en 2001

à PARIS 11, ORSAY .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les jonctions tunnel composees par deux electrodes de la 0 , 6 7sr 0 , 3 3mno 3 demi-metallique, presentent une forte magnetoresistance (mr). Cependant, la performance d'un tel dispositif est dependant des couches atomiques situees a l'interface avec l'isolant. Ces dernieres couches atomiques doivent conserver un caractere demi-metallique, car c'est a cet endroit que le transport tunnel prend son origine. Nous avons d'abord etudie la croissance par ablation laser de la 0 , 6 7sr 0 , 3 3mno 3 sur des substrats de srtio 3, sous basse pression d'oxygene et controlee par rheed. Lorsque la temperature de croissance est inferieure a 677\c, nous observons un mode de depot couche atomique par couche atomique. Si la temperature est superieure a 677\c, la croissance s'effectue par avancee de marches. Le desaccord parametrique entre la 0 , 6 7sr 0 , 3 3mno 3 et srtio 3 est de +0,82%. La maille du manganite n'est pas exactement cubique, mais rhomboedrique, alors que le film contraint est quadratique. La diffraction de rayons x et la microscopie electronique haute resolution indiquent que la distorsion angulaire (rhomboedrique) est recouvree par maclage dans des films de 35 nm d'epaisseur. Tandis que la relaxation partielle du parametre de maille ne se produit pas avant 100 nm et n'est jamais complete. De plus, cette relaxation est associee a une transition entre une croissance 2d a colonnaire (3d) des 150 nm. Nous avons integre le la 0 , 6 7sr 0 , 3 3mno 3 comme electrodes dans les jonctions tunnel. Les interfaces des jonctions la 0 , 6 7sr 0 , 3 3mno 3/isolant/la 0 , 6 7sr 0 , 3 3mno 3//srtio 3 (isolant = srtio 3 or ce 0 , 6 9la 0 , 3 1o 1 , 8 5) ont ete observees par methr en section transverse, afin d'identifier la nature du plan d'interface. L'electrode superieure de la 0 , 6 7sr 0 , 3 3mno 3 a ete remplacee par du cobalt, ces nouvelles jonctions presentent une mr negative. L'interface co/srtio 3 a ete etudiee par methr et pertes d'energies.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 p.
  • Annexes : 86 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.