Detection des ondes gravitationnelles emises par des etoiles binaires compactes spiralantes avec l'interferometre virgo

par PHILIPPE CANITROT

Thèse de doctorat en Terre, océan, espace

Sous la direction de Luc Blanchet.

Soutenue en 2001

à Paris 11 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les etoiles binaires compactes spiralantes sont les sources les plus prometteuses pour la detection directe d'ondes gravitationnelles dans les experiences sur grand interferometre, tel que virgo. Les vitesses orbitales mises en jeu dans ces systemes peuvent atteindre 30 pourcent de celle de la lumiere. Des corrections relativistes sont donc necessaires pour parvenir a une detection optimale de ces systemes. Le but de cette these est de definir la meilleure strategie pour detecter avec virgo les systemes binaires d'etoiles compactes spiralantes, notamment sans perte d'evenements due a leur nature relativiste, et en mesurer les parametres (masses, spins, etc) avec la meilleure precision possible. Il est essentiel de determiner le meilleur modele pour le signal afin de maximiser les possibilites de detection des systemes binaires. La meilleure methode lineaire est le filtre de wiener ou filtre optimal, qui necessite la connaissance exacte du signal. L'estimation du nombre de filtres pour couvrir l'espace des parametres est de l'ordre de la centaine de millier. L'etude des erreurs systematiques sur les parametres, dues a un modele approche pour le signal, a montre la necessite de prendre une approximation du signal a l'ordre 2 post-newtonien au moins. Les parametres de rotations, sans precession du plan du mouvement du systeme, peuvent etre negliges si les parametres de masses sont pris dans des zones non physiques. Des simulations de monte-carlo correspondant au bruit attendu ont donne pour les erreurs statistiques des valeurs differentes de celles attendues, principalement a cause de la discretisation de l'espace des parametres. Enfin, jajy, programme permettant la simulation en frequence des fonctions de transfert optique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 190 p.
  • Annexes : 70 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.