L'estampe française du XVIIIe au XIXe siècle : Nicolas Ponce, graveur et homme de lettres (1746-1831)

by Joëlle Raineau

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Under the supervision of Christian Michel.

defended on 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    En dépit de travaux importants, l'histoire de l'estampe française de 1750 à 1830 demeure relativement méconnue. La vie et la carrière de Nicolas Ponce (1746-1831) offrent l'avantage d'une étude globale et polyvalente et permettent de dégager les mutations et les continuités qui se sont produites au cours de cette période. Cet artiste peu connu actuellement, a subi les bouleversements consécutifs au changement de siècle. Il associe d'innombrables qualités et éclaire son temps de manière inédite : graveur, homme de lettres fécond, membre de nombreuses académies et sociétés savantes, acteur de la Révolution française, chevalier de la légion d'honneur, Ponce a su tisser des réseaux familiaux et sociaux substantiels. L'importance de son (Euvre (84 livres illustrés et environ 77 gravures ou vignettes en feuille), ses prises de positions théoriques sur l'art, la teneur offensive et interrogative de ses écrits, son engagement dans la vie publique, sa participation aux débats sur le statut de la gravure, la singularité de sa production, l'organisation de son entreprise et sa volonté de suivre une stratégie commerciale rigoureuse sont autant d'éléments déterminants pour étudier l'évolution de l'art de la gravure du XVIIIe au X1Xe siècle. Ainsi, la variété des activités sociales et professionnelles de Ponce a permis d'examiner trois questions essentielles : l'évolution du milieu social et culturel des graveurs ; la succession des mesures prises par les gouvernements, les écrits de l'époque et les débats qui eurent lieu au sujet du statut de la gravure ; les transformations du marché de l'estampe vis-à-vis des autres domaines artistiques. Cette thèse ébauche donc une étude bien plus ample : l'environnement social, culturel, théorique, économique et politique des graveurs à travers des périodes aussi différentes que le furent la Monarchie Absolue, la Révolution, l'Empire et la Restauration.

  • Titre traduit

    French engraving in the eighteenth and nineteenth centuries : Nicolas Ponce, engraver and man of letters (1746-1831)


  • Résumé

    The history of French engraving from 1750 to 1830 is an area that has received little attention by scholars, recent contributions notwithstanding. The investigation of Nicolas Ponce's life and career (1746-1831) offers the opportunity to conduct a comprehensive and multifaceted study which identifies artistic transformations and continuations during this period. A lesser known artist, Ponce suffered from the political upheavals at the turn of the century. Through his multiple talents he contributed to his time in a new and farreaching manner : Ponce understood to apply family and substantial social resources to his work as engraver, prolific man of letters, member of numerous academies and scholarly societies, active participant in the French Revolution, and Knight of the Legion of Honor. The importance of his oeuvre- he illustrated eight-four books and executed roughly 77 engravings and vignettes- his positions in the art theoretical discourse, the offensive and challenging contents of his writings, his commitment to the political life, his participation in the debates regarding the status of engraving, the uniqueness of his artistic and literary production, the organization of his workshop, and his commitment to follow a rigorous commercial strategy in the production and marketing of his prints, are crucial issues in studying the development of the graphic arts of the eighteenth and nineteenth centuries. Moreover, the range of Ponce's social and professional activities allows us to examine three essential questions : the evolution of the social and cultural milieu of engravers ; the succession of government measures concerning the graphic arts, contemporary writings and debates regarding the status of engraving ; and the transformation of the print market in regards to other artistic media. Thus, the present thesis outlines an entire field of study which encompasses the engraver's social, cultural, theoretical, economic, and political environment during the Absolute Monarchy, the Revolution, the Napoleonic Empire, and the Restoration periods.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (418, 252 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 383-418

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-142 (1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2884
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.