Apprendre une langue en communiquant. . . : interlangue et communication exolingue/endolingue en contexte

par Evelyne Rosen

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Rémy Porquier.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    La recherche examine un précepte de l'apprentissage des langues : apprendre en communiquant. Elle vise à dégager les marques de la négociation du sens et des ajustements d'expression qui favorisent la construction de la compétence de communication non native individualisée des apprenants (Interlangue). Cette recherche linguistique en acquisition des langues est bâtie sur une étude épistémologique et notionnelle de l'Interlangue et de son cadrage dans une dynamique de communication asymétrique/symétrique (ou exolingue/endolingue). La classe de langues y est considérée comme terrain d'étude, d'où un recueil de corpus dans des contextes diversifiés, en Chine et en France, lors d'activités de simulation. Une analyse pragmatique de ces données (selon le modèle hiérarchique-séquentiel élaboré par Bange) révèle l'interdépendance des activités et des contextes. La simulation est un événement de communication qui génère des contraintes discursives fortes, impliquant un repérage dans une pluralité de cadres de référence (réalité/fiction, classe/simulation). La recherche fait apparaître les modalités d'un contrat de communication, nodal dans l'imbrication de ces cadres hétérogènes et portant principalement sur les conditions de succès des actes de référence. Les définitions des situations de communication négociées interactivement, la place de la composante pragmatique dans la compétence de communication et les notions même d'Interlangue et de communication exolingue/endolingue sont ensuite réexaminées. Ainsi, dans et par une analyse des stratégies mises en place pour surmonter les obstacles de la communication et des séquences normatives conduites entre interactants, la recherche met-elle en évidence les interrelations entre Interlangue, communications exolingue et endolingue. Sont déterminées certaines configurations contextuelles et conditions contractuelles de la communication favorables à l'apprentissage des langues.

  • Titre traduit

    Learning a language by communicating. . . : interlanguage and exolingual/endolingual communication in context


  • Résumé

    This linguistic research in second language acquisition examines one language learning precept learning by communicating. It aims at highlighting strategies of negotiation and adjustment of meaning that further the construction of individualized non native communicative competence (Interlanguage). The research is based on an epistemological and notional study of Interlanguage within the framework of asymmetric/symmetric communication (or exolingual/endolingual communication). The field under study is the language classroom and the data has been collected in various contexts, in China and in France, through an activity of simulation. A pragmatic analysis of the data (according to the hierarchic-sequential model elaborated by Bange) reveals interrelations between activity and context. A simulation exercise is a communicative event generating strong discourse constraints, requiring an ability to negotiate different reference frames (reality/fiction, class/simulation). The research brings out the modalities of a communication contract central to the intricacy of such heterogeneous frames and essential to successful referencing in acts of communication. Situations of communication established by negotiation, the role of the pragmatic component in communicative competence and even the notions of Interlanguage and exolingua/endolingual communication are reexamined and fresh definitions suggested. Thus, through an analysis of the strategies developed to overcome barriers to communication and of the normative sequences carried out in interaction, the research points out the interrelations between Interlanguage, exolingual and endolingual communication. It suggests the contextual configurations and contract-based conditions of communication which further language learning.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (670 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 530-557. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Diderot Centre Doc Recherche (Lyon).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T 2001 ROS
  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-141 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.