Les formes sociales de l'apparaître

par Sylvain Pasquier

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Alain Caillé.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail s'efforce de prendre en compte l'importance de la visibilité et de la publicité dans la constitution d'une réalité sociale comprise, tant au niveau des interactions qu'à celui de l'espace politique, comme mise en scène. Le principe anthropologique d'une telle mise en forme est que les hommes, se présentant les uns aux autres dans des situations sociales, revendiquent une image singulière d'eux-mêmes ainsi qu'une conception de l'humanité. La progression de la thèse s'efforce de restituer une façon de se saisir des objets intentionnels et réflexifs que sont les formes sociales à différents niveaux d'institution. Partant de la conception normative de H. Arendt et d'un désir d'apparaître qui trouve sa réalisation sur un espace politique de reconnaissance, elle se poursuit avec les démarches interactionnistes de Simmel et de Goffman. Les formes d'association, (hergesellschaftung) traduisent la difficulté à penser différents degrés d'institution. Simmel permet aussi d'interroger la condition des formes sociales à l'époque contemporaine. La théorie qui se développe avec l'interactionnisme radical de Goffman permet de poursuivre une telle socio-anthropologie de la visibilité contemporaine. Envisagés comme formes sociales de l'apparaître, les espaces intermédiaires des associations apparaissent comme les meilleurs révélateurs. Avec elles les quêtes de reconnaissance personnelles et collectives trouvent un nouveau mode de visibilité et d'articulation, lequel représente aussi un nouveau mode de sociabilité et de socialisation des personnalités contemporaines.


  • Résumé

    This work points the importance of the visibility and of publicity in the social reality constitution understood as stage putting, at both interaction and political space levels. The anthropologic basis of such forms putting is that men claim a singular image of them-selves and, more widely, a humanity conception, when they appear to each other in social situations. The thesis follows a progression which try to grasp the intentional and reflexive objects of social forms to different institutional levels. Starting with H. Arendt's normative conception of an appear desire which can only be realize on a politic gratefulness stage, it follows with the Simmel's and Goffman's interactionnist approaches. Simmel's association forms (Vergesellschaftung) reveal the difficulty about thinking institutions different levels. We can also question with him the contemporary social forms conditions. Such a visibility socio-anthropology can be developed with Goffman's radical interationnism study. At the end, the association intermediate spaces, taken as appear social forms, are the best revelator of actual visibility conditions. In associations, the personal or collective gratefulness quests find a new visibility mode and articulation. It represents new sociability an socialisation ways for contemporary personalities.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (353 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 340-353

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-139
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.