La maison de sable : histoire et politique en Italie de 1943 à nos jours

par Yvan Gouesbier

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Philippe Levillain.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Une tradition historiographique particulière - celle d'une Italie qui, à partir de 1943, dut faire ses comptes avec le fascisme - est ici interrogée afin de reprendre sur pièces le problème général de l'exercice historique quand il implique la restitution du passé proche. Comprendre comment la visée scientifique (qui prétend à une saisie "vraie", assez exacte, d'événements au sens large contemporains) doit se dégager des enjeux politiques immédiats, ou de mémoire qui, tout à la fois, lui fournissent un aliment et lui font obstacle, conduit à mettre en évidence l'existence, dans la péninsule, d'un modèle intellectuel dont la force et l'ancienneté ont beaucoup à voir avec la fragilité d'un être national à vocation missionnaire (l'Italie comme phare pour l'humanité). En un premier temps, la démarche retenue cherche à définir les conditions générales, outre-monts, d'écriture de l'histoire du contemporain, autant dire la place des historiens en tant qu'intellectuels. Sont donc examinés le magistère exercé par Benedetto Croce, certains aspects de la politique culturelle du Parti communiste italien, les rangs d'une intelligentsia libérale-démocrate plus ou moins radicalisante, particulière à l'Italie. Le second temps s'attarde à quelques querelles historiographiques, en donnant la priorité à celle qui, au coeur des années soixante-dix, éclata autour de l'oeuvre de Renzo De Felice. Querelles qui, en impliquant le couple fascisme/antifascisme, et, à peine à l'arrière-plan, la question communiste, pour atteindre, dans les années quatre-vingt-dix, l'idée de nation elle-même, semblent bien avoir préfiguré la décomposition d'une configuration idéologique qui, cristallisée dans l'immédiat après-guerre, donnait un socle vacillant à la République transalpine.

  • Titre traduit

    History and politics in Italy since 1943


  • Résumé

    This work attempts to examine a specific historiographic tradition -that of an Italy which has had to assess the role of fascism since 1943. Our aim is to use specific documents to revisit the problems involved in writing about historical events when it is a question of reconstructing the recent past. We will seek to understand how the scientific approach (which claims to capture a rather precise and "true" account of events in the broader sense of the term) must free itself from contemporary stakes or from the collective memory, which are both a catalyst and an impediment. This leads to putting in sharp relief the existence in Italy of an intellectual model whose strength and age remind one of a frail national figure with a missionary calling (Italy as a beacon for Mankind). In the first part of this paper, we will define the general conditions of contemporary historical writing in Italy, in other words, the role of historians as intellectuals. Thus, we will examine Benedetto Croce's influence, certain aspects of the cultural policy of the Italian Communist Party, and the ranks of the more or less militant liberal-democrat intelligentsia, unique to Italy. The second part is an analysis of a few historiographic debates, giving priority to those involving fascism, antifascism, and indirectly communism that emerged during the mid-seventies around the work of Renzo De Felice, when the historian cut into the sound convictions of the established and new Radical Lefts, and at last in the 1990's implicated the concept of a nation state. This seems to have heralded the disintegration of an ideological configuration, at its height in the period immediately after the war, which kept together antifascism, communism and idea of nation and supplied the Italian Republic with a wobbly base.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française de Rome à Rome et par [diff. de Boccard] à [Paris]

"La maison de sable" : histoire et politique en Italie, de Benedetto Croce à Renzo De Felice


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (921 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 912-921

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-135 (1-2)
  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2007 par École française de Rome et par [diff. de Boccard] à Rome

Informations

  • Sous le titre : "La maison de sable" : histoire et politique en Italie, de Benedetto Croce à Renzo De Felice
  • Dans la collection : Collection de l'École française de Rome , 379 , 0223-5099
  • Détails : 1 vol. (695 p.)
  • ISBN : 978-2-7283-0761-6
  • Annexes : Bibliogr. p. [629]-675. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?