Capacités dynamiques et frontières de la firme : les stratégies de coopération technologique dans les biotechnologies au Japon

par Annie Garanto

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-Claude Tarondeau.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Analyser les facteurs qui influencent le choix organisationnel de la firme en matière de R&D représente un thème central dans la littérature en gestion. Cependant, face à un environnement turbulent, les travaux actuels présentent quelques lacunes pour rendre compte de la montée des coopérations en R&D. Nous proposons donc, dans cette recherche, d'adopter une nouvelle perspective comparative, qui regroupe deux courants habituellement présentés comme concurrents :1'analyse transactionnelle et l'approche par les connaissances. Notre objectif est de répondre aux questions de recherche suivantes : Quels sont les facteurs explicatifs du choix organisationnel de la firme en matière d'activité inventive ? Comment peut-on replacer les stratégies de coopération en R&D dans la perspective plus vaste du processus d'internationalisation de la recherche des firmes japonaises ? Pour répondre à ces questions, notre démarche s'appuie sur une analyse quantitative, centrée sur un modèle du choix organisationnel et sur une analyse qualitative, fondée sur six études de cas Les résultats font ressortir la présence d'une double dimension sous-jacente au choix organisationnel de la firme. La première, au niveau de la transaction, montre que les variables relatives au comportement opportuniste ne semblent pas influer sur le choix organisationnel en matière inventive, alors que la variable relative à l'expérience cumulée a un impact positif sur le développement interne. La deuxième dimension, au niveau de la firme, montre que les capacités dynamiques sont façonnées par le contexte institutionnel et influent sur le choix organisationnel de la firme en matière de R&D : Certains dispositifs, tels que la présence d'un laboratoire de recherche fondamentale ou le recours aux consortia, ont une influence positive sur le développement interne. D'autres éléments, tels que la détention d'actifs complémentaires ou les coopérations avec le système de recherche international, favorisent le recours aux coopérations.


  • Résumé

    Analysis of the factors that influence firms' organizational choices in the field of R&D is a central theme of management literature. However, due to rapid changes in the environment, available research is of limited use in explaining the development of collaborative relationships in R&D. Our research proposes a new comparative framework in which we incorporate two approaches that are usually presented as antagonistic: transactional analysis and the knowledge approach. The aim of this research is to answer the following questions : - What factors explain firms' organizational choices for innovative activities ? - What is the significance of R&D cooperation within the general framework of internationalization of research in Japanese firms? In order to answer these questions, we have combined quantitative analysis, based on the organizational choice model, with qualitative analysis of six case studies/Our findings show that two levels underlie firms' organizational choices. Firstly, on the transactional level, variables related to opportunistic behaviour do not seem to influence organizational choices concerning innovative activities, whereas the variable related to in-house R&D experience has a positive impact on R&D internalization. Secondly, on the level of firms, dynamic capacities are shaped by the institutional context and influence firms' organizational choices in the field of R&D : - Certain elements, such as availability of a basic research laboratory or the possibility of forming consortia, seem to have a positive impact on R&D internalization. - Other elements, such as availability of complementary assets or international research agreements with universities abroad, appear to favour collaborative relationships.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (XI-439 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 372-404

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-130
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.