Le système d'entraide au sein de la parenté : entre logiques et pratiques familiales

par Laurent Ortalda

Thèse de doctorat en Sociologie et démographie sociale

Sous la direction de Catherine Bonvalet.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Au sein de la parentèle, des soutiens très divers (aides financières, échanges de services ou soutiens psychologiques) sont échangés. Les contextes et les domaines dans lesquels ces échanges interviennent sont variés: aide au logement ou à l'emploi, soutiens exceptionnels et réguliers. Un maillage serré, une capacité d'adaptation du réseau constituent certainement les propriétés essentielles du système d'entraide. Dans la famille contemporaine l'entraide est une norme, et dans la majorité des cas, l'investissement se manifeste par des échanges d'aides. Les caractéristiques sociales et démographiques agissent évidemment sur la présence des soutiens et sur la configuration du système d'entraide. Parallèlement, le nombre de parents, de proches, la proximité résidentielle agissent également sur ces échanges. Le système d'entraide résulte donc d'un principe social et d'un autre familial. Enfin, une certaine ambivalence transparaît: les échanges sont le produit du lien familial et produisent du lien familial. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (592 f.)
  • Notes : Thèse reproduite
  • Annexes : Bibliogr. f. 526-571

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-127 (1-2)
  • Bibliothèque : Institut national d'études démographiques. Service de documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : G1 ORTA 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.