Naissance et développement du théâtre queer aux États-Unis

par Xavier Lemoine

Thèse de doctorat en Études anglaises

Sous la direction de Marie-Claire Pasquier.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Même si la notion d'un théâtre queer se développe aux Etats-Unis à partir des années 1990, elle est dépositaire d'un héritage remontant au début de ce siècle. En effet, la figuration de l'homosexualité sur les planches a suivi une histoire ponctuée par la censure morale et légale, révélatrice des tensions de la scène. La critique queer, fondée sur une intertextualité théorique, interroge les sédimentations catégorielles de la sexualité, du genre, de la race et de la classe ainsi que leurs relations. Dans cette perspective, le queer explore les politiques de la représentation et essaie de saisir ce qui fonde la différence entre le présentable et l'irreprésentable. Un panorama des créations scéniques dans l'Amérique du XXe siècle permet de relever les mouvements qui définissent simultanément une histoire et sa construction en tant que catégorie. Un "théâtre homosexuel" d'abord caractérisé par le trope du placard se développe avec l'avènement du théâtre gay et lesbien fondé sur le trope du coming out. Bien que cette distinction soit un effet épistémologique, elle procure des repères et explique l'émergence du théâtre queer. Se distinguant d'une logique strictement identitaire, la scène queer s'oppose à la normalisation perpétuée par une conception monolithique du sujet. L'approche transversale du théâtre queer formule une résistance aux verrous binaires qui scellent les arts du spectacle. Il sonde les modes de perception en place et tente d'ouvrir la clôture de l'interprétation pour sortir des impasses hétéronormatives. La crise du sida accélère ce processus par la remise en cause de la corporalité prolongée par le camp, la pornographie et le SM. Ces aspects, complexifiés par leurs implications performatives, illustrent l'élan queer. Le théâtre queer s'inscrit donc comme une force déterminante dans le paysage américain. Il expose les limites et les contradictions de la scène et suggère de nouvelles voies vers un théâtre sur la brèche.

  • Titre traduit

    Birth and rise of queer theater in the United States


  • Résumé

    Although the notion of Queer Theater only began to develop in the early 1990s its stretch back to the beginning of the 20th century. Indeed, the portrayal of homosexuality on the stage has been shaped by moral and legal censorship revealing the tensions articulating theater as a whole. Queer theory, based on theoretical intertextuality, enables us to examine the way in which sex, gender, race and class are formed and how they are interrelated. Within this framework, queer criticism interrogates the politics of representation and attempts to grasp the forces that determine the boundaries separating the visible from the invisible. A general survey of drama reveals the variations that define both a history of Queer Theater and its construction as a category. "Homosexual theater," firstly characterized by the trope of the closet, was subsequently developed by a gay and lesbian theater informed by the trope of the coming out. Although this distinction is in itself an epistemological effect, it provides basic markers and explains the emergence of Queer Theater. Rejecting moot issues spawned by identity politics, Queer Theater sets out to utilize strategies against normative impulses perpetuated by a monolithic conception of the subject. Thus, Queer Theater offers a cross­pollination that runs counter to the predominance of binary oppositions on stage. It then delves into the reception and production modes and attempts to open up the closure of interpretations and meanings of the text in order to go beyond heteronormativity. The AIDS crisis accelerated this process by questioning the status of the body furthered as well by the practice of camp, pornography and S/M. These aspects of queer performance, made more complex due to their performative effects, illustrate the queer momentum. Queer Theater therefore is a determining force on the stage, both pointing to its limitations and signaling new paths to keep it alive and on the cutting edge.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (VI-551 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 420-453

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-112 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.