Recherche de correspondances entre production écrite et orale

par Michel-Antoine Leblanc

Thèse de doctorat en Neurosciences

Sous la direction de Michel Kreutzer.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Cette recherche concerne les relations, objectives ou subjectives, pouvant exister entre une même production langagière, exprimée d'une part sous forme orale et d'autre part sous forme écrite. Ceci peut se concevoir selon deux perspectives différentes, qui sont l'une et l'autre prises en compte : soit en termes de correspondances "objectives", ou de production ; soit en termes de correspondances "subjectives", liées aux inférences suscitées chez des tiers par la perception de telles productions. L'hypothèse générale avancée est la suivante :« Lorsqu'on demande à des sujets d'apparier des productions orales et écrites d'une population de locuteurs/scripteurs, les appariements effectués ne se font pas au hasard ». La dualité production/perception se retrouve au coeur du paradigme expérimental retenu, qui repose d'une part sur des expérimentations d'appariement par des sujets entre des voix et des écritures, et d'autre part sur la qualification de ces écritures et de ces voix par d'autres sujets. Principales conclusions : Les sujets ne sont pas en mesure de percevoir de correspondance « objective » entre des productions orales et des productions écrites émanant d'un même individu. Ils perçoivent par contre des correspondances « subjectives », sur des bases assez largement partagées dans la population testée. Selon que les attentes suscitées par les paroles et celles suscitées par les écritures coïncident à peu près ou non, les sujets infèrent qu'il s'agit ou non, dans notre cadre expérimental de « choix forcé », de la même personne ; ou, à tout le moins, de façon plus générale', que telle parole « va bien » ou non avec telle écriture. Il semble bien que les critères retenus, de façon apparemment inconsciente, par les sujets pour en décider correspondent à des associations de caractéristiques entre les voix et les écritures assez spécifiques.

  • Titre traduit

    Research into relationships between oral and written productions


  • Résumé

    This research concerns the subjective and objective relationships which could exist between an oral and written productions of the saine language extract. This can be viewed from two diffèrent aspects, both of which are taken into account here. They can either be seen in terms of "objective "relationships linked to the process of production, or in ternis of "sujective" relationships linked to inférences made by third parties in their perception of these productions. The general hypothesis that is being put forward is the following : "When subjects are asked to match oral and written productions from a population of speakers/writers the resulting matches are not random. ". The duality of production and perception lies at the heart of the experimental paradigm which consists of a series of matching experiments between voices and writings carried out by the subjects accompanied by an evaluation of these voices and writings by an other group of subjects. Main conclusions : - The subjects were not capable of perceiving an objective relationship between oral and written productions coming from the saine individual. There was a broad consensus,however, amongst the tested population in subjective links. Depending on whether the responses evoked by the voices and the writings more or less coincided or not the subjects inferred wether or not it concerned the saine person ; or, at least, they had a general feeling that a certain voice "went well" or not with a certain handwriting. It would seem that the criteria applied in an apparently unconscious way by the subjects to make their decisions correspond to quite specific associations of characteristics between voices and writings.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (154 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 147-154

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-111

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2001PA100111
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.