Kenneth White : théorie et pratique de la poésie intégrale

par Anne Bineau

Thèse de doctorat en Littératures comparées

Sous la direction de Colette Astier.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Depuis près de quarante ans, Kenneth White travaille à travers l'essai, le récit et le poème à l'élaboration d'une oeuvre poétique et théorique qui ouvre sur un projet culturel d'envergure : l'Institut international de géopoétique. Par une approche qui se veut résolument interne, se situant au-dedans de son paysage physique et mental, on cherche ici à retracer le parcours suivi par ce scoto-français, depuis son enfance sur le rivage écossais jusqu'à l'élaboration du concept de géopoétique. Consacrée à l'espace premier, la première partie met en lumière l'archéologie de la vocation du poe��te. Il est question de cette expérience fondamentale et fondatrice du dehors qui conduit à une première tentative de synthèse : l'élaboration du monde blanc, entendu comme le plus haut degré que puisse atteindre un individu dans son rapport au monde et un possible mythe moderne capable de fournir un nouveau fondement culturel. La deuxième partie se concentre sur l'un des enjeux majeurs de l'oeuvre : comment sortir de la poésie du moi et de la poésie du mot pour entrer dans une poétique du monde? En suivant les chemins de recherche et la méthode de travail de White, on aborde le surnihilisme et le nomadisme intellectuel, deux de ses concepts fertiles, qui ouvrent, après une culturanalyse radicale et la recherche de foyers culturels inspirants (le champ celte, le monde primitif et l'Orient) sur un nouvel espace mental et culturel. La troisième partie la grande cohérence- explore les champs de réalisation : l'oeuvre organique et le projet géopolotique, mouvement culturel majeur qui concerne les fondements mêmes de l'existence de l'homme sur la Terre. A l'issue de cette étude, il s'avère que la trajectoire de White est l'une des plus significatives, en tout cas, des plus stimulantes du XXe siècle apporte une réponse à notre questionnement de départ : comment obtenir le plus de vie possible?

  • Titre traduit

    Kenneth White : theory and practice of integral poetry


  • Résumé

    For about forty years, Kenneth White has been working out and working at - via prose, poetry and essays - not only a poetical but a theoretical « opus » which is opening on a wide-ranging cultural movement : the International Institute of Geopoetics. As what is counting in a poet is what lie gets back to, and what lie goes out to, we will explore, the complex field generated between those two poles. In our first part entitled the primal space, we will put forward the initial premises on the Scottish ground,that experience of the earth which leads to the concept of white world. Then we will explore, on our second part called ways of research and method of working, the new mental and cultural space Kenneth White, as a cosmographer, is maping out, bringing old mental landscape to life again (celtic field, hamanism, Easter thought and practice) and sheding new light on them. New concepts such as supernihilism and intellectual nomadism will be fully explained as being partsof the integral poetics way. In the third part, entitled the great coherence, we will study the whole organic work, seen as an opus cosmopoeticum, and the concept and cultural movement of geopoetics which is concerned by the fundamental question : the earth, how to live on it, how to life along with it ? The idea is to augment both sensation of life and sense of world, which a way to answer Thoreau's question : « how to get the most life ?». These thesis provides the real opportunity to see, from inside, the whole White picture : his thought-path, his teaching, his poetics, his way of being in the world. It looks as if not only a new poetic field, a new literary space, but the beginning of a new culture, at least, a new cultural context is emerging on the horizon.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (700 f).
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 644-664. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-108 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.