Entre l'État et l'entreprise : les inspecteurs des finances d'une guerre à l'autre : recrutement, carrières et filières d'accès à la direction des finances publiques et privées

par Nathalie Carré de Malberg

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Alain Plessis.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Entre 1918 et 1945, un petit groupe de hauts fonctionnaires du ministère des Finances, (355) ayant réussi le concours d'entrée à l'Inspection générale des Finances, a accédé à la direction des finances publiques et privées. Ce déploiement hors des missions traditionnelles de vérification et d'enquête, amorcé dès la fin du XIXe siècle s'est fortement accéléré au lendemain du conflit. L'étude des carrières, (recrutement, emplois occupés, modes d'accès, trajectoires, atouts et motivations) montre le changement du marché de l'emploi des dirigeants financiers en raison de la conjonction nouvelle de trois facteurs. Dune part, la demande d'emploi de direction, s'est faite plus pressante, de la part de ces hauts fonctionnaires, plus nombreux, inégalement bourgeois, sélectionnés après un concours difficile, conscients de leurs compétences et exigeants en terme de réussite. D'autre part, les offres d'emploi dans les années vingt se sont accrues à la fois au sein de l'État, du ministère des Finances surtout, en raison de ses nouvelles responsabilités financières liées au conflit et au sein des entreprises, bancaires surtout, favorisées par croissance économique et les nouveaux besoins financiers de l'État. Dans les années trente, l'offre d'emplois privés s'est raréfiée mais elle a été relayée par les nouveaux besoins d'un Etat plus interventionniste pour faire face à la crise. Sous le régime dirigiste de Vichy, ils ont profité des besoins accrus de toutes les administrations. Enfin, l'ajustement de ce marché, s'est fait par la mise en place consciente, de filières, de réseaux, de règles subtiles de gestion de carrière. La transformation de ce grand corps a contribué à l'établissement durable de relations de domination au profit du ministère des Finances au sein de l'État, et de relations d'interdépendance, de pesée réciproque entre l'administration des Finances, le pouvoir politique et les affaires. Leur réputation de libéralisme et de neutralité n'a pas résisté aux logiques de carrière au cours de ce premier XXe siècle.


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Comité pour l'histoire économique et financière de la France à Paris

Le grand état-major financier : les inspecteurs des finances, 1918-1946 : les hommes, le métier, les carrières


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 3 vol. (1173 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 1079-1119. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-104 (1-3)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2011 par Comité pour l'histoire économique et financière de la France à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le grand état-major financier : les inspecteurs des finances, 1918-1946 : les hommes, le métier, les carrières
  • Dans la collection : Histoire économique et financière de la France , I1251-5140
  • Détails : 1 vol. (XII-710 p.)
  • Notes : En appendice, choix de documents.
  • ISBN : 978-2-11-097522-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 612-683. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.